Des graffitis antisémites à Paris et en Savoie
Rechercher

Des graffitis antisémites à Paris et en Savoie

Une étoile de David a été peinte sur la devanture d'un magasin de Barbès ; le stade de Cognin, en Savoie, a lui été peint de croix gammées et de propos antisémites

Un magasin de robes de mariée, situé Boulevard de Rochechouart dans le quartier de Barbès, à Paris, tagué d’une étoile de David et des prénoms « Jacob » et « Serge », le 9 janvier 2021. (Crédit : Twitter / Philippe Meyer)
Un magasin de robes de mariée, situé Boulevard de Rochechouart dans le quartier de Barbès, à Paris, tagué d’une étoile de David et des prénoms « Jacob » et « Serge », le 9 janvier 2021. (Crédit : Twitter / Philippe Meyer)

Ce vendredi soir, la devanture métallique d’un magasin de robes de mariée, situé boulevard de Rochechouart dans le quartier de Barbès, à Paris, a été taguée d’une étoile de David et des prénoms « Jacob » et « Serge », a rapporté Le Parisien.

Le tag a été découvert samedi soir par un responsable de la chaîne de vêtements féminin Sunshine, alors qu’il passait devant la boutique peu après la fermeture du magasin aux clients.

« Le magasin de Barbès était ouvert samedi. Mais personne n’avait rien remarqué. Ni en ouvrant le rideau de fer le matin, ni en le refermant depuis l’intérieur du magasin le soir », a expliqué une responsable de l’entreprise.

Les caméras de surveillance ont permis de dater les faits au vendredi à 19h30. On y voit deux hommes taguant la devanture, sans être inquiétés par les passants, avant de repartir tranquillement.

Le cogérant de l’entreprise a expliqué son incompréhension, d’autant plus que personne du nom de « Jacob Serge » ne travaille dans la société, et a ajouté que la boutique avait déjà par le passé fait l’objet de tags antisémites.

Il y a un an, le mot « Juifs » avait ainsi été peint sur la même devanture.

Les responsables du magasin ont prévu de déposer plainte ce lundi.

Des faits similaires ont eu lieu en fin de semaine dernière sur les murs des locaux du stade de football du Château, sur la commune de Cognin, à proximité de Chambéry, en Savoie, a rapporté la radio France Bleu.

Plusieurs inscriptions antisémites, des croix gammées et une référence à la Palestine ont été peintes en grosses lettres rouges.

Le vice-président du club de football de Cognin a découvert les graffitis vendredi après-midi.

« Nous condamnons fermement ces propos et demandons à ce qu’une enquête soit ouverte pour trouver les auteurs de ces graffitis », a réagi Franck Morat, maire de Cognin, qui a déposé plainte au nom de la commune.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...