Des images douteuses d’un bulldozer de l’armée en Cisjordanie
Rechercher

Des images douteuses d’un bulldozer de l’armée en Cisjordanie

L'armée a affirmé que les différentes vidéos ont été montées pour faire croire que le véhicule circulait beaucoup plus vite

Sur des images, un bulldozer de l’armée israélienne apparaît circulant à grande vitesse dans un village du nord de la Cisjordanie, alors qu’il dégageait des pierres qui, selon l’armée israélienne, avaient été placées sur la route lors d’affrontements avec des émeutiers palestiniens vendredi.

Les Palestiniens ont rapporté qu’un garçon et un photojournaliste avaient été blessés par les rochers déblayés par le bulldozer à Kafr Qaddum.

Les images de l’incident, que les médias israéliens ont décrit comme « anormal », et qui, selon l’armée, ont été montées pour faire croire que le bulldozer allait plus vite, montrent le véhicule semblant traverser le village à toute vitesse tout en poussant les rochers. On voit un certain nombre de Palestiniens lancer des pierres sur l’engin et courir sur le côté de la route alors que le bulldozer avance.

La vidéo, prise cette fois sous un angle différent, montre un certain nombre de pierres dévaler la colline en direction de quelques dizaines de Palestiniens qui tentent d’échapper au bulldozer. L’un d’entre eux semble avoir été renversé par l’un des rochers.

Dans les images prises sous un troisième angle, l’un des rochers semble heurter un garçon, puis une ambulance.

L’agence de presse officielle de l’Autorité palestinienne Wafa a déclaré que Mo’men Shtewi, 9 ans, et un photojournaliste de la télévision palestinienne Mohammad Enaya, 28 ans, ont été blessés par les rochers.

Le jeune garçon a été soigné sur place tandis que Mohammad Enaya a été hospitalisé dans un état modéré, selon Wafa.

L’armée israélienne a fait savoir qu’environ 70 Palestiniens se livraient à des émeutes dans le village, lançant des pierres aux troupes israéliennes et brûlant des pneus.

« Les forces qui agissaient pour disperser l’émeute, comme chaque vendredi, ont repéré un barrage de rochers à l’entrée du village destiné à empêcher les forces d’arriver au point [de l’émeute] et pour permettre des émeutes dans une communauté voisine, » a indiqué l’armée dans un communiqué.

Tsahal a expliqué que le bulldozer avait été utilisé pour dégager la route et qu’il avait été criblé de pierres ce faisant, ce qui a conduit les commandants à lui ordonner de se retirer. Parce qu’il a changé de direction, les rochers déplacés par l’engin ont été poussés vers les Palestiniens, selon l’armée.

Les militaires ont également déclaré que les images ont été montées de sorte à donner l’impression que le bulldozer allait plus vite.

« La vidéo a été filmée selon un angle très incliné et accélérée grâce à un montage à une vitesse supérieure à la vidéo originale », ont-ils affirmé.

Des manifestants palestiniens jettent des pierres lors d’affrontements avec des soldats israéliens dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, le 27 avril 2017. Illustration. (Crédit : Hazem Bader/AFP)

Vendredi également, un soldat israélien a été légèrement blessé par une pierre lancée par des Palestiniens lors d’émeutes dans le village de Nabi Saleh, près de Ramallah.

Le soldat a été emmené au centre médical Sheba à Tel Hashomer pour y être soigné, selon le site d’information Walla.

La Cisjordanie a connu un regain de violences depuis la publication du plan de paix américain le 28 janvier que les Palestiniens rejettent.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...