Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Des manifestants anti-Israël bloquent la Pride de Toronto

Les manifestants ont bloqué le défilé pendant 45 minutes jusqu'à ce que ses organisateurs l'annulent pour des raisons de sécurité, préférant que la police n'intervienne pas

Des manifestants anti-israéliens et pro-palestiniens bloquent le défilé de la Pride de Toronto, le 30 juin 2024. (Capture d'écran X : utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Des manifestants anti-israéliens et pro-palestiniens bloquent le défilé de la Pride de Toronto, le 30 juin 2024. (Capture d'écran X : utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Des manifestants anti-israéliens et pro-palestiniens ont bloqué le défilé de la Pride de Toronto, le plus important de tout le Canada, ce qui a conduit ses organisateurs à annuler l’événement de dimanche.

Selon le quotidien The Toronto Star, une trentaine de manifestants du groupe Coalition Against Pinkwashing ont bloqué le défilé de la Pride au bout de trois heures et demie, en agitant des drapeaux palestiniens et des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « La Pride complice du génocide ».

Le terme pinkwashing est utilisé par ceux qui accusent Israël de mettre en scène son ouverture et sa tolérance envers la communauté LGBTQ de façon à détourner les yeux des mauvais traitements qu’il infligerait aux Palestiniens. Les soutiens d’Israël rappellent, eux, que toute expression LGBTQ est criminalisée à Gaza et en Cisjordanie.

Les manifestants ont scandé : « La résistance est justifiée lorsque les gens subissent l’occupation » ou encore « De la rivière à la mer, la Palestine sera libre ». Pour beaucoup, ce dernier slogan est un appel à l’élimination de l’État d’Israël.

Un de leurs tracts faisait état de six demandes, dont celle que les organisateurs du défilé se désinvestissent des entreprises « activement impliquées dans l’exploitation violente des peuples autochtones ».

L’organisateur du défilé – Pride Toronto – a préféré annuler l’événement 45 minutes après le début du blocage, invoquant sa « volonté de garantir la sécurité publique ».

La police a dit qu’elle disposait des « ressources appropriées pour faire face à la manifestation », mais a respecté la demande des organisateurs de ne pas intervenir, a déclaré au Star la porte-parole de la police, Laurie McCann.

« Nous respectons profondément – et défendons – le droit de chacun à manifester pacifiquement, mais la priorité des priorités est pour nous le bien-être de nos participants et des spectateurs », peut-on lire dans le communiqué de Pride Toronto.

Faisal Samir, l’un des militants, a déclaré au Star que les organisateurs s’étaient engagés à « réfléchir » à leurs revendications.

Ce n’est pas la première fois que des militants pro-palestiniens et anti-israéliens perturbent un défilé de la Pride en Amérique du Nord cette année.

Cette semaine déjà, une dizaine de manifestants ont momentanément interrompu la Pride de New York en bloquant la circulation pendant 30 minutes, avant d’être dispersés par la police. La police new-yorkaise a fait savoir que 10 personnes avaient été interpelées.

En juin, des militants pro-palestiniens ont également perturbé des défilés de la Pride de Boston, Denver et Philadelphie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.