Rechercher

Descente de police dans une rave illégale à Migdal

Un policier a tiré des coups de semonce pour disperser les fêtards dont certains étaient sous influence de la drogue ; les organisateurs sont en détention provisoire

Un policier tire en l'air alors qu'il est attaqué par des fêtards lors d'une fête illégale à Migdal, dans le nord d'Israël, le 2 septembre 2022. (Crédit : Screengrab/Twitter)
Un policier tire en l'air alors qu'il est attaqué par des fêtards lors d'une fête illégale à Migdal, dans le nord d'Israël, le 2 septembre 2022. (Crédit : Screengrab/Twitter)

Lors d’une fête illégale vendredi près de la ville de Migdal, dans le nord du pays, un officier de police a tiré des coups de semonce, cherchant à disperser des fêtards qui avaient attaqué des agents des forces de l’ordre venus sur place dans le but de mettre fin à la rave.

Sur les images de la descente de police, on peut voir un officier tirer en l’air alors que les participants lancent des pierres, des chaises et des bouteilles sur les policiers. L’agent semble être en train de se battre avec au moins un fêtard au moment où il fait usage de son arme.

La police a déclaré que l’action de l’agent était justifiée car il avait senti que sa vie était en danger. Il n’y a pas eu de blessés suite à ce coup de feu.

Dans un communiqué, la police a déclaré que les agents sont arrivés à la fête après avoir reçu des plaintes pour tapage nocturne, constatant que des dizaines de jeunes s’étaient rassemblés, dont certains qui étaient sous l’influence de drogues.

« Alors que nous balayions la zone afin de voir si l’un des jeunes avait besoin de soins médicaux et que nous les avertissions que la fête était terminée, nous avons remarqué une personne qui a éveillé nos soupçons. Pendant que nos agents procédaient à son arrestation, des jeunes ont commencé à se révolter et à jeter des objets et des pierres en direction des policiers », a déclaré la police.

Quatre personnes ont été arrêtées lors de cette descente, du matériel hifi a été saisi et les organisateurs de l’événement ont été placés en détention provisoire pour être interrogés.

La police a déclaré que les organisateurs de l’événement devraient être condamnés à une amende pouvant atteindre plusieurs milliers de shekels pour avoir organisé une fête sans autorisation.

Selon le site d’information Ynet, un certain nombre de participants à la rave illégale ont été condamnés à payer une amende de 350 shekels.

D’autres arrestations devraient être effectuées dans les jours à venir, a ajouté la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...