Deux adolescents israéliens meurent des suites d’une grippe
Rechercher

Deux adolescents israéliens meurent des suites d’une grippe

Le ministère de la Santé demande au public de se faire vacciner, affirmant que seulement 15 % l'ont déjà fait - une baisse par rapport à l'année dernière

Photo d'illustration d'un vaccin pour nouveau-né dans un hôpital israélien (Crédit : Chen Leopold/Flash90)
Photo d'illustration d'un vaccin pour nouveau-né dans un hôpital israélien (Crédit : Chen Leopold/Flash90)

Un adolescent de Jérusalem est décédé suite à des complications liées à une grippe, a déclaré le centre médical Shaare Tzedek.

L’adolescent avait commencé à soigner la maladie à la maison, mais il a été transporté d’urgence à l’hôpital après avoir perdu connaissance. Pendant le trajet en ambulance vers l’hôpital de Jérusalem, le jeune homme a également cessé de respirer, mais les médecins ont réussi à lui redonner un pouls et il a été placé sous respirateur brièvement avant de succomber à la maladie.

Une jeune fille de 14 ans est décédée plus tôt dans la journée de mardi des suites d’une grippe après avoir été hospitalisée au centre médical Sheba de Tel Hashomer.

Il s’agissait de la neuvième mort liée à la grippe pour la saison 2019-2020, qui a également vu 98 personnes gravement atteintes par la maladie – une augmentation significative par rapport à la saison 2019-2019 qui a enregistré 45 personnes gravement malades et 17 décès, a déclaré le ministère de la Santé.

Le ministère de la Santé a appelé les Israéliens à se faire vacciner contre la grippe, déplorant que seulement 15,7 % de la population l’ait fait cette saison – une baisse par rapport aux 17,2 % de l’année dernière et aux
18,1 % de l’année précédente.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...