Dichter : Israël va transformer le mont du Temple en « zone stérile »
Rechercher

Dichter : Israël va transformer le mont du Temple en « zone stérile »

Les mesures de sécurité garantiront que le lieu saint ne deviendra pas un "magasin d'armes" pour les terroristes, selon l'ex-chef du Shin Bet

Avi Dichter pendant une réunion de la Knesset, le 19 novembre 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Avi Dichter pendant une réunion de la Knesset, le 19 novembre 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Israël a décidé de transformer le complexe du mont du Temple en « zone stérile », a évalué mardi un important législateur du Likud, et c’est ce qui arrivera malgré le retrait des détecteurs de métaux.

Avi Dichter, à la tête de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense et ancien dirigeant de l’agence de sécurité du Shin Bet, a expliqué que « la plus importante décision qui a été prise » suite à l’attentat du 14 juillet par le gouvernement israélien aux abords du site, « même si je n’utilise peut-être par les mots que je devrais utiliser, est de transformer le mont du Temple en zone stérile – avec tout ce que cela englobe ».

Trois Arabes israéliens ont tué deux policiers dans cette attaque, utilisant des armes qu’un complice avait fait entrer sur le site pour eux.

Le terme « zone stérile » est généralement appliqué à des zones sans armes et protégées, et il est souvent utilisé dans le contexte de parties d’aéroport soumises à la sécurité la plus rigoureuse.

La zone stérile envisagée, a indiqué Dichter dans un entretien diffusé sur la Deuxième chaîne, « garantirait que le mont du Temple ne devienne pas le magasin d’armes des terroristes palestiniens ».

Il a continué en expliquant que « pour transformer [le mont] en zone stérile, diverses actions sont nécessaires – et, bien sûr, il faut des moyens technologiques ».

Il a ajouté que le gouvernement avait fait installer les détecteurs de métaux comme instrument le plus rapide favorisant l’institution d’une sécurité hermétique et a noté qu’à la Mecque, comme dans tous « les hôtels de Jordanie ou du Caire », de telles mesures relèvent de la routine.

Mais les détecteurs de métaux, a-t-il indiqué, « ne sont qu’un outil. Les caméras en sont un autre ». Et, a-t-il souligné, « il y a énormément d’outils qui ont fait leurs preuves ».

Israël, a-t-il poursuivi, « a énormément d’expérience dans la création de zones stériles ». Le mont du Temple « deviendra une zone stérile – que ce soit avec des détecteurs de métaux, des caméras ou d’autres moyens », a-t-il prévu.

Répondant aux propos tenus par un leader du mouvement islamique israélien affirmant qu’aucune nouvelle précaution sécuritaire ne serait acceptable sur le mont, Dichter a répondu que c’était l’exemple même de l’opposition à la souveraineté israélienne dans le lieu saint. Mais Israël ne renoncera pas à son contrôle, a-t-il promis – « ni cette génération ni la suivante. Le mont du Temple est placé sous souveraineté israélienne, point final ».

Israël a revendiqué sa souveraineté sur la Vieille ville depuis qu’il l’a capturée lors de la guerre des Six Jours de 1967. Le pays a accepté que le Waqf jordanien continue à administrer le mont, qui est le lieu le plus saint du judaïsme en tant que site sur lequel se dressaient les temples bibliques. Il est également sacré pour les musulmans qui le connaissent sous le nom du Noble sanctuaire accueillant la mosquée Al-Aqsa, le troisième site le plus vénéré de l’islam. Les Juifs ont le droit de le visiter mais pas d’y faire la prière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...