Ehud Barak/Jeffrey Epstein : j’aurais préféré ne jamais le rencontrer
Rechercher

Ehud Barak/Jeffrey Epstein : j’aurais préféré ne jamais le rencontrer

L'ancien Premier ministre avait fait affaire avec le milliardaire mort et s'était fréquemment rendu chez lui, mais nie avoir eu connaissance de ses abus sexuels répétés

L'ancien Premier ministre Ehud Barak s'exprime lors d'une conférence de presse annonçant la création d'un nouveau parti politique à Tel Aviv, le 26 juin 2019. (Flash90)
L'ancien Premier ministre Ehud Barak s'exprime lors d'une conférence de presse annonçant la création d'un nouveau parti politique à Tel Aviv, le 26 juin 2019. (Flash90)

L’ancien Premier ministre israélien Ehud Barak, mis en cause pour ses liens avec Jeffrey Epstein, accusé de trafic sexuel, a réagi samedi à la mort de ce dernier, indiquant qu’il aurait préféré ne jamais l’avoir connu.

« Aujourd’hui, je pense à ses victimes, au prix (qu’elles ont payé) et aux choses effroyables qu’il a faites », a déclaré Ehud Barak au micro de La Treizième chaîne.

« Comme beaucoup de gens respectables aux États-Unis, rétrospectivement, j’aurais préféré ne jamais avoir eu de contact avec lui. Dès que tout s’est éclairci, j’ai immédiatement rompu ces contacts », a-t-il assuré.

Les liens de Barak avec Epstein, qui remonte à plus de 15 ans, sont devenus un sujet brûlant et inattendu et sont survenus en pleine campagne électorale en Israël après l’arrestation du milliardaire américain le mois dernier.

Epstein a été retrouvé sans vie samedi matin dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center, d’après le Bureau fédéral des prisons. Les pompiers ont reçu un appel samedi à 6 heures 39 les informant que le détenu était en arrêt cardiaque. Sa mort a été prononcée dans un hôpital de Manhattan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...