Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

En tandem avec les milices irakiennes, les Houthis du Yémen annoncent plus de frappes contre Israël

Israël nie que les Houthis, aidés par la Résistance islamique, aient attaqué le port de Haïfa

Des Yéménites brandissent des fusils et agitent des drapeaux palestiniens lors d'une marche dans la capitale Sanaa dirigée par les Houthis, le 31 mai 2024. (Crédit : Mohammed Huwais/AFP)
Des Yéménites brandissent des fusils et agitent des drapeaux palestiniens lors d'une marche dans la capitale Sanaa dirigée par les Houthis, le 31 mai 2024. (Crédit : Mohammed Huwais/AFP)

DUBAÏ, Émirats arabes unis – Le chef des Houthis du Yémen, Abdul Malik al-Houthi, a déclaré jeudi que les opérations de son groupe contre Israël, menées avec le groupe Résistance islamique en Irak, allaient s’intensifier.

Peu de temps avant, le porte-parole militaire houthi Yahya Saree avait indiqué que le groupe avait lancé deux opérations militaires conjointes avec la Résistance islamique irakienne à l’encontre de navires dans le port israélien de Haïfa, ce que l’armée israélienne a formellement démenti.

Selon le communiqué publié sur sa chaîne Telegram, la Résistance islamique en Irak a revendiqué deux opérations sur le port de Haïfa, en tandem avec les Houthis.

Cela fait maintenant des mois que les Houthis, qui contrôlent les régions les plus peuplées du Yémen et sont proches de l’Iran, mènent des attaques contre des navires au large de ses côtes, officiellement par solidarité avec le groupe terroriste du Hamas, par ailleurs soutenu par l’Iran dans son combat contre Israël à Gaza. La guerre a éclaté le 7 octobre avec une attaque choc du Hamas qui a tué près de 1 200 personnes et fait 251 otages.

Selon les chiffres de l’Administration maritime américaine, depuis novembre dernier, le groupe a lancé une cinquantaine d’attaques contre des navires, tué trois marins, saisi un navire et envoyé un autre par le fond.

Ce mercredi, les Houthis du Yémen ont revendiqué l’attaque de trois navires en mer Rouge ainsi qu’en mer d’Oman.

Un panache de fumée s’élève après les frappes aériennes menées par les États-Unis sur des cibles à Sanaa, au Yémen, le 25 février 2024. (Crédit : AP Photo/Osamah Abdulrahman)

Les États-Unis et le Royaume-Uni ont réagi à la menace houthie en mer Rouge en menant des frappes contre le groupe depuis le mois de janvier de cette année.

Les Houthis ont également tiré plusieurs missiles vers Israël, ce qui a déclenché des alertes à Eilat.

Selon une reportage diffusé sur Kan lundi dernier, le groupe s’exerce à envahir Israël mais cherche encore le moyen de s’y rendre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.