Encore des rappels de tehina après des tests positifs à la salmonelle
Rechercher

Encore des rappels de tehina après des tests positifs à la salmonelle

Le ministère de la Santé a trouvé des contaminations dans les produits de RJM Food Industries Ltd.

Production de tahini. Illustration. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Production de tahini. Illustration. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

Une usine de tehina du nord d’Israël a été testée positive à la salmonelle, a annoncé mercredi le ministère de la Santé. Il s’agit du dernier évènement d’une série de rappels alimentaires.

Le ministère de la Santé a ordonné un rappel de tous les produits RJM Food Industries Ltd. fabriqués après le 23 juin par peur d’une possible contamination. L’usine de l’entreprise, située près de la ville de Migdal Haemek, produit de la pâte de sésame en vrac pour des services alimentaires institutionnels.

Cet épisode est le dernier d’une série de contaminations d’industries agroalimentaires israéliennes importantes ces dernières semaines, dont au moins deux cas impliquaient de la tehina.

Le ministère de la Santé est occupé par des peurs de contamination alimentaire depuis que la marque de céréales Telma a annoncé que des paquets de cornflakes contaminés à la salmonelle avaient été vendus aux consommateurs début août.

Mardi, la populaire chaîne de café Aroma avait annoncé qu’elle arrêtait de vendre deux boissons glacées au litchi et à la noix de coco après la découverte de la possible présence de listeria.

La chaîne, l’une des plus populaires dans le pays, a déclaré dans un communiqué avoir cessé de vendre les boissons après « la découverte pendant un contrôle de routine de suspicion de listeria dans l’une des séries. » Elle a ajouté qu’elle espérait les remettre sur le marché après avoir terminé l’inspection de l’usine.

La semaine dernière, deux entreprises de vente de saumon avaient annoncé une possible contamination à la listeria.

Le groupe Neto, un grand conglomérat agroalimentaire israélien, avait annoncé que la bactérie pathogène avait été retrouvée dans une livraison de saumon. Aucun poisson de la livraison contaminée n’était parti vers l’usine, avait déclaré la compagnie, ajoutant que toutes les livraisons étaient testées au port avant d’aller vers leur prochaine destination.

Pavé de saumon au citron. Illustration. (Crédit : Liz Rueven/JTA)
Pavé de saumon au citron. Illustration. (Crédit : Liz Rueven/JTA)

Mardi dernier, l’entreprise Maadaney Miki avait demandé au public de ne pas utiliser ses saumons surgelés fabriqués en juillet et en août. Maadaney Miki avait alerté les clients pour ses lots fabriqués le 03/07/2016 avec une date d’expiration au 27/02/2017, ainsi que ceux portant d’autres dates (05/07/2016, 01/03/2017; 07/07/2016, 03/03/2017; 14/07/2016, 10/03/2017; 02/08/2016, 29/03/2017; 04/08/2016, 31/03/2017).

Les clients devaient contacter l’entreprise au 1-700-50-55-40.

Ce mois-ci également, la marque Salatey Shamir avait annoncé que certains de ses produits à base de tehina fournie par l’entreprise Tehinat Hanasich étaient contaminés par des salmonelles, avaient été vendues, et probablement mangés par des consommateurs. Environ 200 tonnes de pâtes de sésame de Tehinat Hanasich avaient été détruites, et les dates des produits suspects rendues publiques par les médias.

Seulement un jour après l’annonce sur le tahini, la marque de légumes surgelés Milotal avait également rappelé toutes ses frites surgelées, après la découverte de listeria dans le produit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...