Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Espagne : un match de foot « suspendu » à cause d’insultes

Une partie des supporters du Rayo Vallecano a proféré des chants "Zozulya est un nazi" à l'encontre du joueur d'origine ukrainienne, accusé de liens avec l'extrême-droite

Roman Zozulya, avant-centre ukrainien de l’équipe d'Albacete, en Espagne. (Crédit : Wikimédia / Football.ua / CC BY S-A 3.0)
Roman Zozulya, avant-centre ukrainien de l’équipe d'Albacete, en Espagne. (Crédit : Wikimédia / Football.ua / CC BY S-A 3.0)

Le match de deuxième division de championnat espagnol entre le Rayo Vallecano et Albacete a été « suspendu » dimanche soir, en raison de « chants et insultes répétés » proférés à l’encontre de l’avant-centre d’Albacete Roman Zozulya, joueur d’origine ukrainienne, ont annoncé les deux clubs dimanche.

« En raison de chants et insultes répétés proférés durant la première période de #RayoAlbacete, le match est suspendu », a posté le Rayo Vallecano sur Twitter dimanche soir.

« En concertation avec le Rayo Vallecano, Albacete Balompié et La Liga, l’arbitre et la fédération espagnole de football ont décidé de suspendre le match à Vallecas. Une décision prise dans le seul but de préserver les valeurs du sport que nous aimons, et de notre compétition », a pour sa part déclaré le club d’Albacete sur Twitter.

La Ligue espagnole a « manifesté son accord » avec cette décision, ajoutant qu’elle « travaille pour éradiquer la violence, le racisme et la xénophobie dans les stades » en Espagne.

Alors qu’une partie des supporters du Rayo Vallecano a proféré des chants « Zozulya est un nazi » en première période, l’arbitre de la rencontre, José Luis Lopez Toca, a décidé de suspendre la rencontre pendant quelques minutes.

Un message sonore a ensuite été diffusé à deux reprises dans le stade pour demander que ces chants insultants cessent, sans quoi la rencontre ne pourrait pas reprendre.

Le match a ensuite repris, mais les joueurs d’Albacete ont refusé de revenir sur la pelouse après la pause, par solidarité avec leur coéquipier insulté, ont indiqué plusieurs sources présentes au stade.

« C’est une nuit très triste pour le Rayo et le sport », a réagi le président du club, Raul Martin Presa, devant la presse dimanche soir.

« Nous condamnons fermement les insultes qu’une partie des supporters, située au fond, a proférées en direction d’un joueur adverse. Nous ressentons de le peine et de la honte, après ce qu’il s’est passé », a regretté le dirigeant du Rayo, qui a indiqué avoir « parlé et embrassé Zozulya, parce que c’est un être humain et qu’il mérite le respect ».

Le vice-président d’Albacete, Victor Varela, a pour sa part tenu à souligner « le comportement exemplaire du Rayo », solidaire du club visiteur.

« Pendant la première mi-temps, des amis m’ont raconté que le joueur était en larmes et complètement effondré quand il a rejoint les vestiaires », a relayé le dirigeant d’Albacete devant la presse, dimanche soir.

L’avant-centre international ukrainien Roman Zozulya (30 ans) est déjà passé par le club de Vallecas, en banlieue sud-est de Madrid, en 2017.

Il avait alors déjà été la cible de certains supporters du Rayo Vallecano, qui l’accusaient de liens avec l’extrême-droite.

Zozulya a fondé en Ukraine l’organisation Narodna Armiya (Armée populaire). Celle-ci soutient les forces ukrainiennes mobilisées dans la guerre du Donbass, conflit opposant l’Ukraine à la Russie depuis 2014.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.