Etsy retire un tee-shirt “Camp Auschwitz” de sa plateforme de vente
Rechercher

Etsy retire un tee-shirt “Camp Auschwitz” de sa plateforme de vente

Le musée-mémorial d’Auschwitz-Birkenau a demandé au site de e-commerce de retirer les articles après la photo d’un homme portant ce vêtement pendant l’assaut du Capitole

Le t-shirt de Robert Keith Packer, (à droite), était l'un des nombreux symboles de haine présents lors de l'assaut du Capitole. D'autres émeutiers ont confectionné un nœud coulant. (Andrew Caballero-Reynolds / AFP Images et capture d'écran de Reddit via JTA)
Le t-shirt de Robert Keith Packer, (à droite), était l'un des nombreux symboles de haine présents lors de l'assaut du Capitole. D'autres émeutiers ont confectionné un nœud coulant. (Andrew Caballero-Reynolds / AFP Images et capture d'écran de Reddit via JTA)

JTA — La plateforme de vente d’articles fait-main Etsy a retiré de son site un tee-shirt avec l’inscription “Camp Auschwitz”, après que les images d’un émeutier, impliqué dans l’assaut meurtrier du Capitole, portant un sweat-shirt avec la même mention, ont circulé ces derniers jours.

Le musée-mémorial d’Auschwitz-Birkenau a publié un tweet à l’adresse du site de e-commerce, qui permet à des petits créateurs de vendre leurs articles, stipulant que le vêtement causait des “douleurs pour les Survivants et [était] irrespectueux à l’égard de la mémoire des victimes d’Auschwitz”.

L’homme qui a participé à l’assaut du Capitole à Washington, vêtu d’un sweat-shirt sur lequel on pouvait lire « Camp Auschwitz », a été identifié. Il s’agit de Keith Packer, 56 ans et originaire de Virginie, selon un reportage diffusé dimanche par la CNN.

« Les politiques de longue date d’Etsy interdisent les articles qui font la promotion de la haine ou la violence, et nous surveillons avec vigilance le marché pour toute liste de ce type qui pourrait avoir été inspirée par les troubles récents », a déclaré un porte-parole d’Etsy à Reuters lundi.

A l’arrière du tee-shirt, on pouvait lire « Staff » (personnel). La photo de Packer a largement circulé après l’assaut du Capitole qui a coûté la vie à cinq personnes, dont un officier de police.

D’autres entreprises ont retiré les vêtements portant cette mention, de leur propre chef, notamment Teespring et TeeChip, selon Newsweek. Teespring a ajouté qu’elle fera un don au musée d’Auschwitz.

Plus d’un million de Juifs et autres victimes du nazismes ont été tués dans le camp de concentration d’Auschwitz, durant la Seconde Guerre mondiale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...