Gantz reporte une enquête sur une affaire visant des proches de Netanyahu
Rechercher

Gantz reporte une enquête sur une affaire visant des proches de Netanyahu

Netanyahu avait dénoncé la commission "honteuse" de M. Gantz comme une façon pour ce dernier de "ramasser des votes" pour la prochaine élection

Le ministre de la Défense Benny Gantz, Premier ministre d'alternance, en visite à la mairie de Jérusalem, le 10 novembre 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Défense Benny Gantz, Premier ministre d'alternance, en visite à la mairie de Jérusalem, le 10 novembre 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a gelé dimanche sa commission d’enquête sur l’affaire de la vente de sous-marins allemands à Israël dans laquelle sont visés des proches du Premier ministre Benjamin Netanyahu, après une demande de la Justice.

La commission gouvernementale, formée pour « mettre en lumière une partie des processus ayant conduit à l’achat des sous-marins » par l’armée israélienne, selon l’annonce du ministère de la Défense la semaine dernière, avait renforcé les tensions existantes entre M. Gantz, chef de file du parti centriste Kakhol lavan et M. Netanyahu.

La police israélienne soupçonne des responsables de corruption dans le dossier sensible de la vente de sous-marins militaires du géant industriel allemand ThyssenKrupp pour environ deux milliards de dollars (1,6 milliard d’euros).

Parmi les personnalités qui seraient impliquées dans l’affaire figure l’avocat de M. Netanyahu, David Shimron, accusé de blanchiment d’argent.

Dimanche, le Procureur général Avichai Mandelblit a demandé à la commission de reporter son enquête.

Le procureur général Avichai Mandelblit à la conférence annuelle de l’INSS à Tel Aviv, le 28 janvier 2020. (Tomer Neuberg/Flash90)

« Je demanderais que la commission n’entame pas son travail avant la fin de l’examen » par le ministère de la Justice, a déclaré M. Mandelblit.

Le ministre de la Défense a répondu que la commission attendrait le feu vert de M. Mandelblit.

« La conduite et le travail de la commission se feront en accord avec les directives professionnelles du Procureur général (…) pour ne pas interférer avec la procédure pénale », a déclaré M. Gantz dans un communiqué.

Benjamin Netanyahu et Benny Gantz avaient mis de côté leur rivalité cette année pour former une coalition après plusieurs élections ayant échoué à aboutir à la formation d’un gouvernement viable.

Mais M. Netanyahu avait dénoncé lundi la commission « honteuse » de M. Gantz comme une façon pour ce dernier de « ramasser des votes » pour la prochaine élection.

« Après que toutes les autorités ont déterminé à maintes reprises que le Premier ministre Netanyahu n’avait rien à voir avec l’affaire des sous-marins, Gantz a monté un comité partial », a-t-il dit à des membres de son parti du Likud.

M. Netanyahu était devenu en mai dernier le premier chef de gouvernement de l’histoire d’Israël à faire face à des accusations criminelles en cours de mandat, dans trois affaires différentes.

Le procureur général d’Israël a toutefois estimé ne pas avoir de raison d’ouvrir une procédure criminelle contre M. Netanyahu dans l’affaire des sous-marins.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...