Gaza: attaque contre le siège de la radiotélévision de l’AP qui accuse le Hamas
Rechercher

Gaza: attaque contre le siège de la radiotélévision de l’AP qui accuse le Hamas

Durant l'attaque, plusieurs employés ont été molestés et des équipements détruits, a précisé Wafa

Un employé des stations de radio et de télévision dirigées par l'Autorité palestinienne inspecte les dégâts dans l'un des studios le 4 janvier 2019, après que des hommes armés auraient fait irruption dans le bâtiment de la ville de Gaza. (Crédit : Said Khatib / AFP)
Un employé des stations de radio et de télévision dirigées par l'Autorité palestinienne inspecte les dégâts dans l'un des studios le 4 janvier 2019, après que des hommes armés auraient fait irruption dans le bâtiment de la ville de Gaza. (Crédit : Said Khatib / AFP)

Des hommes armés ont pris d’assaut vendredi le siège social de la radiotélévision palestinienne à Gaza, une attaque qui a causé d’importants dégâts matériels et que l’Autorité palestinienne impute au mouvement islamiste terroriste du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza.

Cinq hommes armés ont pénétré dans les bureaux de l’Office palestinien de radiodiffusion dans la ville de Gaza, ont précisé ce responsable ainsi que l’agence officielle palestinienne Wafa.

Cet organisme est financé par le gouvernement de l’Autorité Palestinienne basée en Cisjordanie et présidée par Mahmoud Abbas, qui est en conflit avec le Hamas.

Le bâtiment visé abrite la télévision palestinienne et la radio Voix de la Palestine.

Durant l’attaque, plusieurs employés ont été molestés et des équipements détruits, a précisé Wafa.

« Au moins cinq personnes ont fait irruption dans le bâtiment, cassé la porte d’accès à la radio et complètement détruit le principal studio, y compris les caméras, les équipements, les meubles et du matériel de diffusion », a indiqué un employé de la radio.

Un journaliste de l’AFP a constaté que des caméras et des ordinateurs avaient été sérieusement endommagés, de même que des chaises et des portes.

« Nous tenons le Hamas pour entièrement responsable de ce crime, qui a consisté à s’introduire de force et à provoquer des dégâts dans les bureaux du siège social », a affirmé Ahmed Assad, le contrôleur général chargé des médias officiels au sein de l’Autorité palestinienne dans un communiqué.

« C’est une attaque contre notre peuple à Gaza », a-t-il ajouté.

Salameh Maarouf, directeur du bureau des médias du Hamas, a lui aussi condamné dans un communiqué cette « conduite inacceptable » et appelé à l’arrestation de ceux qui en ont été les coupables.

Un employé des stations de radio et de télévision dirigées par l’Autorité palestinienne inspecte les dégâts dans l’un des studios le 4 janvier 2019, après que des hommes armés auraient fait irruption dans le bâtiment de la ville de Gaza. (Crédit : Said Khatib / AFP)

Le Hamas a pris de force le contrôle de la bande de Gaza en 2007 à l’issue d’une quasi guerre civile avec le Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas. Depuis, toutes les tentatives de réconciliation entre les deux principaux mouvements palestiniens ont échoué.

La télévision palestinienne restée sous contrôle de l’Autorité palestinienne a cessé totalement de fonctionner dans la bande de Gaza à la suite de la prise du pouvoir du Hamas en 2007 avant de reprendre partiellement ses activités en 2011.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...