GB : Les Juifs ne donnent pas au Parti travailliste à cause de l’antisémitisme
Rechercher

GB : Les Juifs ne donnent pas au Parti travailliste à cause de l’antisémitisme

Pour Michael Foster, qui a donné 500 000$ aux dernières élections, Corbyn, chef du parti anglais, “continue d’ignorer le problème”

Le dirigeant du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, lors de la Conférence TUC au Centre de Brighton, le 15 septembre 2015, en Angleterre. (Crédit : Mary Turner / Getty Images / via JTA)
Le dirigeant du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, lors de la Conférence TUC au Centre de Brighton, le 15 septembre 2015, en Angleterre. (Crédit : Mary Turner / Getty Images / via JTA)

Un donateur juif important du Parti travailliste anglais a déclaré qu’aucun gros donateur juif n’avait donné d’argent au parti cette année parce qu’ils sont « inquiets de la direction que prend le parti ».

Michael Foster, dont la famille a donné au parti plus de 570 000 dollars pendant les élections générales de 2015, a écrit dans un éditorial publié par le Daily Mail que l’opinion du dirigeant du parti, Jeremy Corbyn, affirmant qu’il n’y a « pas de crise » antisémite dans le parti « ne montre que son cynisme et son mépris pour l’histoire des Juifs en Europe ».

« Jeremy Corbyn continue d’ignorer le problème, et cela me choque, a écrit Foster. Il ne fait aucune tentative pour mettre à l’aise la communauté juive en Angleterre, qui pendant plus de 100 ans a soutenu le Parti travailliste spirituellement, politiquement, et financièrement. La communauté voit avec horreur un homme, supposé civilisé, qui ne peut pas comprendre la douleur et la peur que beaucoup à la gauche du Parti travailliste infligent sans s’inquiéter de sanctions disciplinaires de la part de la direction. Tout ce que fournit Jeremy Corbyn, ce sont des déclarations palliatives, associant l’antisémitisme au racisme. »

Foster a écrit qu’il n’est pas surprenant que des éléments du parti attaquent les Juifs quand le chef du parti semble approuver leurs messages.

« Pourquoi l’un de ces ignorants retiendrait-il ses attaques contre les individus juifs et la communauté juive, quand durant toute l’élection pour la direction du parti, Corbyn ne s’est pas distancé des accusations de soutien à des organisations appelant à la destruction d’Israël ? », a-t-il écrit.

« La communauté juive a protesté clairement, et souvent, et continuera à le faire. Et pourtant, je suis certain que Jeremy Corbyn ne fera rien, a déclaré Foster. Il est trop faible pour s’opposer à l’aile du parti dont il a besoin du soutien. Ces personnes ont une réaction pavlovienne à l’égard des Juifs et d’Israël : un Juif est un anti-palestinien. »

Corbyn a défendu la semaine dernière une remarque de son frère, Piers, qui jugeait « absurde » les accusations disant que le Parti travailliste ne traitait pas correctement le problème de l’antisémitisme. Le frère du dirigeant du parti a ajouté que « les sionistes ne peuvent pas supporter quelqu’un qui soutient les droits de la Palestine. »

Depuis l’élection de Corbyn à la tête du Parti travailliste en septembre, le parti a vu une suite de scandales d’antisémitisme présumé, dont son antenne de l’université d’Oxford, qui fait à présent l’objet d’une enquête interne.

La semaine dernière, le militant travailliste Bob Campbell avait déclaré sur Facebook que le groupe terroriste Etat islamique (EI) était géré par Israël. Il aurait été suspendu du parti, bien qu’il ait démenti la déclaration.

D’autre part, une députée travailliste, Vicki Kirby, avait été suspendue après la révélation d’une série de ses postes sur des réseaux sociaux, suggérant qu’Adolf Hitler pourrait être un « dieu sioniste », disant que les Juifs ont des « grands nez » et demandant pourquoi l’EI n’attaquait pas Israël.

Le parti a également suspendu ce weekend une élue municipale musulmane pour des Tweets antisémites écrits avant son élection, dont l’un saluant Adolf Hitler comme le « plus grand homme de l’Histoire ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...