Golfe : « percée » dans les discussions sur la crise avec le Qatar
Rechercher

Golfe : « percée » dans les discussions sur la crise avec le Qatar

Un responsable américain a déclaré que les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe et l'Egypte signeront un accord qui mettra fin au blocus ainsi qu'aux actions en justice

Illustration : Le 40e sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) à Riyad, en Arabie Saoudite, le 10 décembre 2019. (Amr Nabil/AP)
Illustration : Le 40e sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) à Riyad, en Arabie Saoudite, le 10 décembre 2019. (Amr Nabil/AP)

Une « percée » a été obtenue dans les discussions sur la crise opposant le Qatar à plusieurs de ses voisins et un accord y mettant fin sera signé mardi en Arabie saoudite, a annoncé lundi un responsable américain sous couvert d’anonymat.

« Nous avons obtenu une percée dans le différend au sein du Conseil de coopération du Golfe », a indiqué ce responsable.

Ce dernier a précisé que Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump qui est en première ligne sur ce dossier, serait présent mardi en Arabie saoudite lors du sommet des pays de la région.

« Lors de la signature le 5 janvier, les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe plus l’Egypte se rassembleront pour signer un accord qui mettra fin au blocus ainsi qu’aux actions en justice du Qatar », a ajouté le responsable américain.

L’Arabie saoudite a rouvert lundi au Qatar son espace aérien et ses frontières.

Le royaume saoudien, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte ont rompu en juin 2017 leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l’accusant de soutien aux islamistes, de connivence avec l’Iran ou encore de semer le trouble dans la région.

Le riche et ambitieux émirat gazier a toujours démenti et dénoncé le « blocus » dont il se dit victime.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...