Google suspend les pubs ciblées jusqu’aux élections – médias
Rechercher

Google suspend les pubs ciblées jusqu’aux élections – médias

Cette initiative a été prise pour tenter de dissuader d'éventuels Etats-tiers de manipuler les scrutins nationaux et dans le monde entier en utilisant les outils de ce géant du Net

Logo de la multinationale américaine Google (AFP PHOTO / LOIC VENANCE)
Logo de la multinationale américaine Google (AFP PHOTO / LOIC VENANCE)

Google a décidé de suspendre les publicités en ligne personnalisées au cours des élections israéliennes, a fait savoir le journal économique Globes, soucieux de ne pas servir de vecteur à d’éventuelles manipulations des électeurs par des parties tierces pendant les scrutins nationaux et dans le monde entier.

Les entreprises israéliennes de publicité ont été notifiées de ce changement au début de la semaine, a fait savoir le journal. Un avis les a informés qu’aucune publicité ciblée ne serait autorisée jusqu’au lendemain des élections au sein de l’Etat juif, le 9 avril.

Cette initiative intervient dans un contexte d’inquiétudes portant sur des efforts de manipulation menés par des Etats-tiers – par la distribution de d’infox, ou fake news, confirmant des biais idéologiques ou radicalisant le débat politique en utilisant les outils mis à disposition par les géants de la Toile, telles que Google et Facebook – ne cessent de croître.

L’entreprise prévoit également d’identifier les publicités politiques prenant pour cible les Israéliens et qui sont achetées depuis l’étranger, ainsi que de rendre publics leurs coûts et leurs audiences-cibles. Elles seront ensuite disponible à la consultation dans des archives qui resteront ouvertes pendant sept ans.

Par cette initiative, le seul média majeur en ligne susceptible d’être utilisé pour des manipulations de masse reste Facebook, a souligné Globes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...