Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Guillaume Meurice suspendu par Radio France après avoir répété ses propos sur Netanyahu

"Si je dis 'Netanyahu est une sorte de nazi mais sans prépuce', c'est bon. Le procureur, il a dit 'c'est bon'", a lancé le chroniqueur, en référence au classement sans suite d'une plainte à son encontre

Guillaume Meurice lors de l'enregistrement public de l'émission Si tu écoutes j'annule tout lors du « Tour de France Inter », au Grand Théâtre de Dijon, à Dijon, le 22 janvier 2016 . (Crédit : CC BY-SA 4.0)
Guillaume Meurice lors de l'enregistrement public de l'émission Si tu écoutes j'annule tout lors du « Tour de France Inter », au Grand Théâtre de Dijon, à Dijon, le 22 janvier 2016 . (Crédit : CC BY-SA 4.0)

L’intervenant de France Inter Guillaume Meurice a été suspendu par Radio France dans l’attente d’une éventuelle sanction pouvant aller jusqu’au licenciement, après avoir réitéré dimanche ses propos polémiques tenus fin octobre sur Benjamin Netanyahu, a-t-on appris de sources concordantes jeudi.

« Il y a des choses qu’on peut dire. Par exemple, si je dis ‘Netanyahu (le Premier ministre israélien, NDLR) est une sorte de nazi mais sans prépuce’, c’est bon. Le procureur, il a dit ‘c’est bon' », a lancé le chroniqueur sur France Inter dimanche, en référence au récent classement sans suite d’une plainte à son encontre l’accusant d’antisémitisme pour des propos similaires.

Guillaume Meurice a lui-même annoncé sur X sa convocation à un entretien préalable en vue d’une possible sanction, ce qu’a confirmé Radio France à l’AFP.

« Il a été convoqué ce jour par la direction des ressources humaines à un entretien préalable qui aura lieu dans les prochaines semaines », a précisé le groupe public. « Dans l’attente de cet entretien préalable, il est suspendu de l’antenne » mais conserve sa rémunération, a indiqué Radio France, sans « présager » de l’issue de l’entretien ni en dévoiler la cause.

« Pour des raisons indépendantes de ma volonté, je ne participerai pas aux deux prochaines émissions ‘Le grand dimanche soir' », a commenté le chroniqueur sur X. Il risque une « éventuelle sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’à la rupture anticipée de (son) contrat à durée déterminée pour faute grave », a-t-il fait savoir.

Cette convocation est liée à son intervention de dimanche, selon une source interne à la radio.

Il avait déjà fait l’objet en novembre d’un avertissement de la direction de Radio France, qu’il conteste devant les prud’hommes.

En cause, un sketch du 29 octobre 2023 dans lequel il suggérait pour Halloween un « déguisement » de Benjamin Netanyahu « sorte de nazi mais sans prépuce ».

Ces propos avaient suscité une vive polémique dans le contexte de la guerre entre Israël et les terroristes palestiniens du Hamas.

A la suite de nombreuses saisines, l’Arcom, le régulateur de l’audiovisuel, avait adressé une mise en garde à Radio France, une décision rare pour une séquence humoristique.

Guillaume Meurice a livré son récit de cette polémique dans un livre, Dans l’oreille du cyclone, paru en mars aux éditions du Seuil.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.