Haniyeh promet du “sang pour le sang” – mais après la réconciliation
Rechercher

Haniyeh promet du “sang pour le sang” – mais après la réconciliation

Le chef du Hamas promet une réponse violente à la destruction d’un tunnel d’attaque du Jihad islamique par l’armée israélienne, mais après la fin du processus de réconciliation avec le Fatah

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Le chef du Hamas Ismail Haniyeh salue la foule lors d'un rassemblement marquant le 28e anniversaire de la création du Hamas, à Gaza Ville, le 14 décembre 2015. (Crédit : Emad Nassar/Flash90)
Le chef du Hamas Ismail Haniyeh salue la foule lors d'un rassemblement marquant le 28e anniversaire de la création du Hamas, à Gaza Ville, le 14 décembre 2015. (Crédit : Emad Nassar/Flash90)

Ismail Haniyeh, le dirigeant politique du Hamas, a déclaré mardi que son groupe terroriste comptait répondre violemment aux morts de sept terroristes gazaouis lundi, quand Israël a détruit un tunnel d’attaque en territoire israélien.

Il a cependant ajouté que cette réponse serait reportée le temps que les factions palestiniennes parviennent à la réconciliation.

« Je promets aux dirigeants du Jihad islamique [palestinien] le sang pour le sang, la destruction pour la destruction », a dit Haniyeh pendant les funérailles de ceux qui sont morts dans le tunnel, qui appartenait au groupe terroriste du Jihad islamique, qui contrôle la deuxième force armée de la bande de Gaza, après celle du Hamas.

Cinq des morts étaient membres du Jihad islamique, dont deux étaient des cadres du groupe, et deux autres appartenaient à la branche armée du Hamas. Selon le groupe terroriste, ils sont morts pendant une opération de sauvetage dans le tunnel.

Bien qu’Haniyeh ait promis d’attaquer Israël, il a souligné que la réponse immédiate du Hamas serait d’accélérer la réconciliation de son organisation avec le Fatah, parti qui contrôle l’Autorité palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...