Rechercher

Imam de Floride : libérer la Palestine, même au prix de millions de martyrs

"La Palestine dans son ensemble est une terre islamique et il n'y a pas de différence entre ce qui a été occupé en 1948 et 1967," déclare Hasan Sabri

L’imam de Floride Hasan Sabri prononce un sermon le 12 octobre 2018. (Crédit : capture d’écran / Memri)
L’imam de Floride Hasan Sabri prononce un sermon le 12 octobre 2018. (Crédit : capture d’écran / Memri)

Lors d’un récent sermon au centre islamique du sud de la Floride, un imam a appelé à la “libération” de la Palestine, même au prix de dizaines de millions de vies de musulmans.

“Si une terre est occupée ou pillée, elle devrait être libérée des occupants et des pillards, même si cela aboutit au martyr de dizaines de millions de musulmans”, a déclaré Hasan Sabri dans un sermon traduit par le Middle East Media Research Institut.

“C’est comme ça, et il n’y a pas de place pour la discussion ou des concessions.”

Sabri a qualifié la “Palestine dans son intégralité” de “terre islamique” et a affirmé qu’il n’y avait aucune différence entre les terres capturées par Israël pendant la Guerre d’Indépendance de 1948 et la Guerre des Six Jours de 1967. “Ce sont des terres du Waqf islamique qui ont été occupées par la force. La responsabilité en incombe à l’ensemble de la nation islamique, et les [Palestiniens] devraient bénéficier de cette terre.”

L’imam a également critiqué le plan de paix du président américain Donald Trump, qui n’a pas encore été publié. “Ils appellent cela le ‘pacte du siècle’. Pourquoi l’appellent-ils un accord ? ”, car quiconque est impliqué dans cette trahison n’est pas un homme de principes,” a déclaré Sabri.

“Ce sont des colporteurs, pas des hommes avec une cause. Tout ce qu’ils veulent, ce sont des postes et des emplois. C’est la raison pour laquelle, pour eux, ce conflit n’est qu’un contrat, une question de compromis. Pour eux, ce n’est rien d’autre qu’un contrat.”

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...