Inauguration d’une allée Mireille Knoll à Paris ce dimanche
Rechercher

Inauguration d’une allée Mireille Knoll à Paris ce dimanche

L’évènement aura lieu à 11h, au 83 boulevard de Ménilmontant, dans le 11e arrondissement de Paris ; Mireille Knoll a été tuée il y a 3 ans

Une photo de Mireille Knoll, survivante de la Shoah, assassinée, et des fleurs sont placées sur la clôture entourant son immeuble à Paris, le 28 mars 2018. (Crédit : François Guillot / AFP)
Une photo de Mireille Knoll, survivante de la Shoah, assassinée, et des fleurs sont placées sur la clôture entourant son immeuble à Paris, le 28 mars 2018. (Crédit : François Guillot / AFP)

Ce dimanche 21 mars, une allée sera inaugurée en hommage à Mireille Knoll, octogénaire juive poignardée à mort à Paris en 2018.

L’évènement aura lieu à 11h, au 83 boulevard de Ménilmontant, à proximité du métro Père Lachaise, dans le 11e arrondissement de Paris.

Des représentants des autorités politiques, religieuses et civiles seront présents.

Mireille Knoll, âgée de 85 ans et atteinte de la maladie de Parkinson, a été retrouvée poignardée à onze reprises, le corps partiellement carbonisé, dans son appartement dans l’est parisien, le 23 mars 2018.

Yacine Mihoub, le fils d’une voisine qui connaissait l’octogénaire depuis l’enfance, et Alex Carrimbacus, un marginal aux antécédents psychiatriques, avaient rapidement été suspectés.

Yacine Mihoub et Alex Carrimbacus, qui se sont connus en prison, contestent avoir poignardé l’octogénaire et se rejettent la responsabilité du meurtre l’un sur l’autre. Leur rôle précis n’a pas pu être déterminé lors de l’instruction.

Les deux hommes sont également poursuivis pour « vol aggravé » et « dégradation par moyen dangereux pour les personnes ».

La cour d’appel de Paris a confirmé en novembre dernier le caractère antisémite du meurtre, contesté par les deux suspects, alors qu’ils avaient fait appel de leur renvoi devant les assises pour « meurtre sur personne vulnérable et commis en raison de la religion de la victime ».

Leur jugement est toujours en attente.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...