Iran : Missiles et drones tirés lors d’un nouvel exercice militaire
Rechercher

Iran : Missiles et drones tirés lors d’un nouvel exercice militaire

Une vidéo publiée par la TV d'État montre des missiles tirés dans une zone désertique, en présence du chef des Gardiens de la Révolution et du commandant des forces aérospatiales

Sur cette photo publiée le 15 janvier 2021 par les Gardiens de la Révolution iraniens, des missiles sont lancés lors d'un exercice en Iran. Les forces paramilitaires des Gardiens de la Révolution iraniens ont organisé un exercice militaire impliquant des missiles balistiques et des drones dans le désert central du pays, a rapporté la télévision d'Etat, au milieu des tensions accrues sur le programme nucléaire de Téhéran et d'une campagne de pression américaine contre la République islamique. (Crédit : Iranian Revolutionary Guard/Sepahnews via AP)
Sur cette photo publiée le 15 janvier 2021 par les Gardiens de la Révolution iraniens, des missiles sont lancés lors d'un exercice en Iran. Les forces paramilitaires des Gardiens de la Révolution iraniens ont organisé un exercice militaire impliquant des missiles balistiques et des drones dans le désert central du pays, a rapporté la télévision d'Etat, au milieu des tensions accrues sur le programme nucléaire de Téhéran et d'une campagne de pression américaine contre la République islamique. (Crédit : Iranian Revolutionary Guard/Sepahnews via AP)

Les Gardiens de la Révolution, armée idéologique de l’Iran, ont tiré vendredi des missiles et des drones dans le centre du pays dans le cadre d’un exercice militaire, le troisième en dix jours, ont-ils annoncé sur leur site internet Sepahnews.

Cet exercice, baptisé « Great Prophet 15 », présente une « nouvelle génération » de missiles balistiques sol-sol, selon le groupe.

La manœuvre incluait notamment une attaque de drone sur un système de défense antimissile, suivie du lancement d’un « barrage de missiles balistiques de types Zolfaghar, Zelzal et Dezful », ajoute Sepahnews.

Selon les Gardiens de la Révolution, les missiles étaient « équipés d’ogives détachables et contrôlables hors de l’atmosphère ».

Une vidéo publiée par la télévision d’État montre plusieurs missiles tirés dans une zone désertique, en présence du chef des Gardiens de la Révolution Hossein Salami et du commandant des forces aérospatiales, le général Amirali Hajizadeh.

« Le message de cet exercice est (de démontrer) notre puissance et notre détermination à défendre notre souveraineté, notre système sacré et nos valeurs contre les ennemis de l’islam et de l’Iran », a dit M. Salami, cité par Sepahnews.

Selon M. Hajizadeh, cette opération illustre la « nouvelle puissance » et les capacités des Gardiens.

Cet exercice intervient après une manœuvre de deux jours cette semaine par la marine iranienne dans le golfe d’Oman, et après un autre exercice de drones de 48 heures mené par l’armée à partir du 5 janvier.

Ce dernier a eu lieu deux jours après que l’Iran a marqué le premier anniversaire de la mort du général iranien Qassem Soleimani, tué dans une attaque de drone américaine en Irak.

Ces exercices surviennent dans un contexte de tensions accrues avec les États-Unis, où l’administration du président Donald Trump vit ses derniers jours avant l’arrivée à la Maison Blanche de Joe Biden le 20 janvier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...