J Street : Pence s’est servi de la Knesset pour flatter l’électorat évangéliste
Rechercher

J Street : Pence s’est servi de la Knesset pour flatter l’électorat évangéliste

Le groupe amis en garde le gouvernement de Netanyahu contre une « vision du monde extrême et rétrograde qui est complètement décalée des Juifs américains »

Le directeur général de J Street, Jeremy Ben-Ami, pendant la conférence de l'association, à Washington, le 21 mars 2015. (Crédit : JTA/J Street)
Le directeur général de J Street, Jeremy Ben-Ami, pendant la conférence de l'association, à Washington, le 21 mars 2015. (Crédit : JTA/J Street)

Le groupe J Street a accusé le vice-président américain d’avoir exploité la tribune de la Knesset pour promouvoir un discours évangéliste.

« Trump et Pence exacerbent le conflit israélo-palestinien et limitent sévèrement leur propre capacité à le résoudre », a déclaré le président de J Street, Jeremy Ben Ami, dans un communiqué.

« Tant que le vice-président se sert d’Israël comme une énième façon de flatter son électorat évangéliste de droite, les peuples israélien et palestinien en paieront le prix », a ajouté Ben-Ami.

Il a également mis en garde le gouvernement de Netanyahu, qui « commet une grave erreur » en s’alignant avec « une vision du monde extrême et rétrograde qui est complètement décalée de la majorité des Américains et des Juifs américains, et d’une prochaine direction américaine ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...