Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Jérusalem : 83 000 personnes au mont du Temple pour le premier vendredi du ramadan

Un homme masqué a brandi une bannière de la branche armée du Hamas et un poster géant du Hamas a également été déroulé sur un des portiques de l’esplanade.

  • Des personnes brandissent une bannière (à gauche) portant le logo des Brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du Hamas, après la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, devant le sanctuaire du Dôme du Rocher dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
    Des personnes brandissent une bannière (à gauche) portant le logo des Brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du Hamas, après la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, devant le sanctuaire du Dôme du Rocher dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
  • Des personnes accomplissent la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, devant le Dôme du Rocher dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
    Des personnes accomplissent la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, devant le Dôme du Rocher dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
  • Des personnes affluent pour la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, vers le Dôme du Rocher dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
    Des personnes affluent pour la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, vers le Dôme du Rocher dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
  • Des personnes accomplissent la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, devant le Dôme du Rocher dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
    Des personnes accomplissent la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, devant le Dôme du Rocher dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Des dizaines de milliers de fidèles musulmans se sont réunis vendredi sur l’esplanade des Mosquées de Jérusalem pour la première grande prière hebdomadaire du ramadan, ont constaté des journalistes de l’AFP, et aucun incident majeur n’a été signalé à cette occasion.

Troisième lieu saint de l’islam, l’esplanade est bâtie sur le mont du Temple, lieu le plus sacré du judaïsme, à Jérusalem-Est.

Les frictions ou affrontements entre Israéliens et Palestiniens y sont fréquents, et plusieurs chancelleries étrangères se sont inquiétées ces dernières semaines de possibles violences à l’occasion du ramadan, pendant lequel tombe cette année la fête juive de Pessah, alors que le conflit israélo-palestinien connaît une nouvelle spirale de violence.

Une série d’attaques terroristes palestiniennes en Israël et en Cisjordanie, ont fait 15 morts et plusieurs blessés graves, presque tous Israéliens, ces derniers mois.

Bon nombre de ces attentats ont eu lieu dans la capitale, perpétrés par des résidents palestiniens de Jérusalem-Est.

Par ailleurs, 85 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année, la plupart lors d’attentats ou d’affrontements avec les forces de l’ordre dans le cadre d’une offensive antiterroriste. Des civils ont également trouvé la mort dans des circonstances qui font l’objet d’une enquête.

Selon des sources officielles israéliennes, la foule sur l’esplanade a été estimée vendredi à quelque 83 000 personnes. Azzam al-Khatib, directeur général du Waqf jordanien, l’autorité responsable des lieux de cultes musulmans à Jérusalem, avance lui le chiffre de 100 000 fidèles rassemblés pour la prière.

Des personnes accomplissent la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, devant le Dôme du Rocher dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

« La prière s’est déroulée paisiblement et tout s’est bien passé », a-t-il dit à l’AFP.

La police israélienne, en état d’alerte, a indiqué avoir déployé 2 300 agents à Jérusalem.

Sur l’esplanade, alors que les fidèles affluent avec leur tapis de prière à la main, on se prend en photo avec son téléphone devant le dôme doré de la mosquée d’Omar, le plus vieux lieu de culte islamique au monde.

Dans la foule, un photographe de l’AFP a vu un homme masqué brandir une bannière de la branche armée du Hamas, groupe terroriste islamiste palestinien qui contrôle la bande de Gaza. Un poster géant du Hamas a également été déroulé sur un des portiques de l’esplanade.

Des personnes brandissent une bannière (à gauche) portant le logo des Brigades Ezzedine al-Qassam, l’aile militaire du Hamas, après la première prière du vendredi midi du mois de jeûne islamique du Ramadan, devant le sanctuaire du Dôme du Rocher dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 24 mars 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Dès le petit matin, la foule s’était pressée aux points de passage de Qalandia au nord de la Ville sainte, et de Bethléem au sud pour pouvoir être à l’heure pour la prière de la mi-journée.

« Le ramadan est le mois le plus important de l’année et rien ne m’importe plus que la mosquée Al-Aqsa », déclare Aboud Hassan, 62 ans venu de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, « et personne ne peut nous empêcher » d’y prier.

Construite à l’extrémité sud de l’esplanade, cette mosquée est associée dans la tradition musulmane à l’épisode du voyage nocturne de Mahomet de La Mecque à Jérusalem.

« Dieu merci, les prières se sont bien passées aujourd’hui », ajoute-t-il.

Les autorités israéliennes ont annoncé un allègement des restrictions à l’entrée des Palestiniens à Jérusalem pour le ramadan, mais Ibtissam Barrak, enseignante de 25 ans, se plaint que « presque toutes les routes sont fermées ».

« Nous craignons bien sûr une escalade [de la violence] dit-elle à l’AFP, mais nous espérons que le ramadan se déroulera sans, qu’il y aura le calme et la paix et que les musulmans pourront venir [prier] sur l’esplanade sans qu’il y ait de problèmes entre Juifs et Arabes. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.