Rechercher

Joe Biden rencontrera Benjamin Netanyahu lors de sa visite en Israël

Le président américain rencontrera le chef de l'opposition pour éviter toute apparence d'ingérence dans les élections israéliennes, a déclaré un responsable

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, rencontre le vice-président des États-Unis Joe Biden à Jérusalem, en 2010. (Crédit: Avi Ohayun/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, rencontre le vice-président des États-Unis Joe Biden à Jérusalem, en 2010. (Crédit: Avi Ohayun/GPO)

Le président américain Joe Biden devrait rencontrer le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu lors de sa visite en Israël le mois prochain, a déclaré samedi au Times of Israel un responsable en charge de la question.

La rencontre n’était pas initialement prévue mais a été ajoutée au programme de Biden suite à la décision du Premier ministre Naftali Bennett de dissoudre la Knesset, entrainant de nouvelles élections en Israël.

L’administration Biden veut éviter de donner l’impression qu’elle s’immisce dans les élections israéliennes. Il existe un précédent selon lequel, les présidents rencontrent à la fois le Premier ministre et le chef de l’opposition lors d’une campagne électorale, a expliqué le fonctionnaire.

La semaine dernière,  Bennett et le ministre des Affaires étrangères, Yair Lapid ont annoncé leur décision de dissoudre la 24e Knesset après seulement un an au pouvoir, en raison de leur incapacité à maintenir plus longtemps la cohésion de leur étroite coalition et politiquement diversifiée. Si tout se passe comme prévu, Israël se dirigera, à l’automne, vers son cinquième scrutin en moins de quatre ans.

La Knesset devrait adopter la législation finale pour sa dissolution lundi, et Lapid prendra le relais en tant que Premier ministre mardi ou mercredi, selon les informations de samedi.

Lapid accueillera Biden à l’aéroport Ben Gurion d’Israël, le 13 juillet et tiendra plusieurs réunions avec le président tout au long de son voyage, a déclaré le responsable américain. Bennett rencontrera également Biden, avec qui il a noué des relations au cours de l’année écoulée.

Lapid et Biden ne se sont rencontrés qu’une seule fois auparavant, en 2013, lorsque Lapid était ministre des Finances et que Biden était vice-président.

Biden et Netanyahu entretiennent une longue relation, bien qu’elle ait été marquée par quelques différends politiques. Netanyahu s’était disputé avec l’ancien président américain Barack Obama, sous lequel Biden était vice-président.

Du 13 au 16 juillet,  Biden se rendra en Israël, en Cisjordanie et en Arabie saoudite, où il participera à une réunion de dirigeants régionaux.

Un haut responsable américain, discutant de la visite de Biden, a laissé entendre mercredi que davantage de nations arabes cherchaient à améliorer leurs relations avec Israël.

« Nous travaillons, en coulisses, avec quelques autres pays. Et je pense que vous verrez des choses intéressantes lors de la visite du président », a déclaré la secrétaire d’État adjointe américaine aux affaires du Proche-Orient, Barbara Leaf, à une sous-commission du Congrès.

Des informations publiées mercredi indiquent également que les responsables américains ont demandé à Israël de limiter la liste des invités et la durée de la cérémonie de réception à l’aéroport Ben Gurion lors de l’arrivée de Biden, peut-être en raison de l’âge avancé de Biden (79 ans) ou des conditions météorologiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...