Jonathan Sacks : Tout le monde a où prier au mur Occidental
Rechercher

Jonathan Sacks : Tout le monde a où prier au mur Occidental

L'ancien grand rabbin britannique s'est exprimé sur la suspension du projet égalitaire et a appelé à mettre fin à la dramatisation de cette situation

L'ancien grand rabbin du Royaume Uni, Lord Jonathan Sacks (Crédit : autorisation Core18)
L'ancien grand rabbin du Royaume Uni, Lord Jonathan Sacks (Crédit : autorisation Core18)

Jonathan Sacks, ancien grand-rabbin du Royaume uni, a affirmé que l’existence d’un espace de prière égalitaire au mur Occidental signifiait que les juifs libéraux n’étaient pas vaincus par le gel du projet d’agrandissement de la zone.

Sacks, un rabbin orthodoxe, a évoqué la controverse qui entoure le mur Occidental lors d’une réunion mercredi à Londres avec les militants de Gesher, une organisation israélienne qui favorise le dialogue entre les laïcs et les religieux dans la société israélienne, et le ministre israélien de la Diaspora.

« Aucune des parties ne devraient exagérer sur cette situation. Tout le monde a où prier, et personne n’a à crier victoire ni défaite », a déclaré Sacks en référence à la décision prise par le gouvernement israélien dimanche, de suspendre la mise en œuvre d’un compromis du 2016, sur la création d’un espace de prière égalitaire.

Dans le cadre de ce compromis, le gouvernement avait accepté d’agrandir la section sud du lieu de culte, utilisée pour les prières mixtes, et de créer une entrée depuis le parvis principal du mur Occidental, et de nommer une commission interconfessionnelle pour la superviser.

Dirigé par des rabbins ultra-orthodoxes, le parvis du mur Occidental contient deux espaces distincts pour hommes et femmes. Dans les communautés réformées et conservateurs, les prières sont mixtes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...