Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Kohavi présente à la France des preuves des actes malveillants du Hezbollah

"L'armée française et le renforcement des relations avec Tsahal sont importants pour la stabilité régionale", a déclaré le chef de l'armée israélienne

Le chef de Tsahal Aviv Kohavi est accueilli par une garde d'honneur de l'armée française à Paris, France, le 21 septembre 2022. (Crédit : armée israélienne)
Le chef de Tsahal Aviv Kohavi est accueilli par une garde d'honneur de l'armée française à Paris, France, le 21 septembre 2022. (Crédit : armée israélienne)

Depuis la France, où il a effectué mercredi une visite officielle, le chef de l’État-major Aviv Kohavi a lancé un avertissement à l’Iran, affirmant qu’Israël répondra aux tentatives d’attaque par une « réponse sévère ou des actions préventives ».

« Nous travaillons extrêmement dur contre l’enracinement de l’Iran au Moyen-Orient. Les tentatives de nuire à Israël, dans n’importe quel théâtre, se heurteront à une réponse sévère ou à des actions préventives », a déclaré Kohavi à la suite d’une rencontre avec son homologue français, Thierry Burkhard.

« L’armée française et le renforcement des relations avec Tsahal sont importants pour la stabilité régionale », a déclaré Kohavi dans des remarques fournies par l’armée israélienne.

« Nous avons présenté à nos collègues français des renseignements qui prouvent que l’armée terroriste du Hezbollah a récemment intensifié ses activités malveillantes, d’une manière qui crée un risque d’escalade toujours croissant, et tente de mettre en danger Israël, mais aussi le Liban et ses citoyens, » a-t-il dit.

« Le Hezbollah a pris les citoyens du Liban ‘en otage’ et fait un usage cynique des infrastructures civiles, des maisons et des bâtiments résidentiels qui seront attaqués par Tsahal si nécessaire », a prévenu Kohavi.

Les tensions se sont récemment intensifiées entre Israël et le groupe terroriste chiite du Hezbollah soutenu par l’Iran, ce dernier ayant menacé des installations gazières israéliennes dans le cadre de pourparlers sous médiation américaine sur un différend frontalier maritime.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.