Rechercher

La campus national d’archéologie devrait être terminé à la fin 2022

Il accueillera les bureaux de l'Autorité israélienne des Antiquités ; les travaux sur le complexe s'étaient interrompus depuis plusieurs années, faute de financement

Le campus national d'archéologie d'Israël Jay et Jeanie Schottenstein. (Crédit :  Alex Wiegman, Israel Antiquities Authority)
Le campus national d'archéologie d'Israël Jay et Jeanie Schottenstein. (Crédit : Alex Wiegman, Israel Antiquities Authority)

Un projet de construction qui date de plusieurs décennies et qui permettrait d’accueillir l’Autorité israélienne des antiquités (IAA) sur la colline du musée de Jérusalem a obtenu un gros coup de pouce, mercredi, avec une subvention de trois millions de dollars qui a été faite par le fonds de bienfaisance Hemsley, propriété de Leona M. and Harry B. Helmsley.

« L’Autorité des antiquités remercie le fonds de bienfaisance Helmsley pour son don charitable, qui donne un nouvel élan au projet et qui permettra à l’Autorité de s’installer sur le campus à la fin de l’année 2022 », a déclaré Eli Eskozido, directeur de l’Autorité des antiquités.

Conçu en 2002 par l’architecte Moshe Safdie, les travaux du Campus national d’archéologie Jay and Jeanie Schottenstein, de 33 445 mètres-carrés, avaient commencé en 2010. La plus grande partie avait été terminée en quelques années – et le futur siège de l’Autorité des antiquités était ensuite resté vide malgré des estimations de fin des travaux et d’installation à l’horizon 2014.

Actuellement, les bureaux de l’IAA à Jérusalem sont répartis entre le parc technologique de Har Hotzvim, le musée d’Israël et le musée Rockefeller, à Jérusalem-Est.

Le nouveau campus permettra d’exposer « des milliers d’artéfacts trouvés lors de fouilles, qui seront rassemblés et présentés au public pour la toute première fois », selon l’Autorité. Il hébergera également les bureaux et les laboratoires de l’institution. Les laboratoires des bureaux de la Mer Morte seront accessibles au public, selon le site de l’IAA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...