La commission d’Éthique de la Knesset censure Zoabi et Hazan
Rechercher

La commission d’Éthique de la Knesset censure Zoabi et Hazan

Hanin Zoabi avait traité les soldats israéliens de "meurtriers" et cela avait entrainé un incident à la Knesset

La députée de la Liste arabe unie Hanin Zoabi est expulsée pendant son discours devant la plénière de la Knesset par la sécurité, le 8 février 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
La députée de la Liste arabe unie Hanin Zoabi est expulsée pendant son discours devant la plénière de la Knesset par la sécurité, le 8 février 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

La commission d’Ethique de la Knesset a censuré lundi la députée de la Liste arabe unie, Hanin Zoabi, pour avoir traité les soldats de l’armée israélienne de « meurtriers » pendant le débat qui a eu lieu le mois dernier au sujet de l’accord de réconciliation avec la Turquie.

Ses commentaires étaient « extrémistes, incitaient [à la haine] et pas ancré dans la réalité », ont déclaré les députés dans la décision de la commission/

La commission a également censuré le député Likud, Oren Hazan, qui a été accusé d’avoir « incité de manière incessante » le chaos qui a suivi les commentaires de Zoabi.

Elle a aussi réprimandé, mais n’a pas blâmé officiellement, les députés Yesh Atid Mickey Levy et Aliza Lavie, le député de l’Union sioniste Hilik Bar et Nava Boker du Likud pour leur responsabilité dans l’altercation, y compris leur précipitation pour crier sur Zoabi.

Les censures n’ont aucune conséquence pratique mais peuvent constituer la base d’une future décision de la Knesset pour interdire aux députés de participer aux débats du Parlement ou les supprimer des commissions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...