La faculté d’état d’Arizona adopte une résolution de soutien aux étudiants juifs
Rechercher

La faculté d’état d’Arizona adopte une résolution de soutien aux étudiants juifs

L'initiative survient après que des tracts flanqués de croix gammées et d'étoiles de David ont circulé sur le campus durant des débats sur le conflit israélo-palestinien

La bibliothèque Hayden à l'université de l'Etat d'Arizona (Crédit :  Wikimedia Commons via JTA)
La bibliothèque Hayden à l'université de l'Etat d'Arizona (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)

L’association des étudiants de premier cycle de l’Arizona State University a adopté une résolution en faveur des étudiants juifs de l’école Tempe.

La résolution, qui a été adoptée mardi par acclamation, s’inscrit dans le cadre d’un débat public entre les organisations étudiantes des campus sur le conflit israélo-palestinien et à la suite de la diffusion de tracts flanqués de croix gammées et d’étoiles de David sur le campus, selon le journal étudiant The State Press.

Le mois dernier, quatre projets de loi sur le conflit ont été soumis à l’Association des étudiants de premier cycle Tempe. L’un d’eux a appelé au désinvestissement des entreprises impliquées dans des « violations des droits de l’Homme », dont un certain nombre en Israël.

Les résolutions ont été reportées en raison de ce que le gouvernement étudiant a qualifié d’erreurs dans les documents.

La Resolution to Stand With Jewish Students de l’ASU fait état de l’augmentation des crimes haineux antisémites signalés dans le rapport annuel du FBI sur les crimes haineux, ainsi que de l’attaque perpétrée contre la synagogue Tree of Life de Pittsburgh en octobre 2018.

Un panneau de signalisation dans le comté de Pinal, en Arizona, piraté avec écrit « Hail Hitler », le 27 avril 2018. (Capture d’écran: YouTube)

Elle stipule que les étudiants juifs de l’ASU « ont fait part à l’administration et à la police de leurs préoccupations concernant leur propre sécurité sur le campus, à la lumière des récents événements, en particulier de la propagande nazie ».

La résolution dit aussi que l’association des étudiants soutient « tous les étudiants dans le dialogue et le débat civil mutuel dans un environnement exempt de menaces et d’intimidation », et qu’elle « ne soutient pas l’antisémitisme et soutient la communauté juive ».

Les opposants à la résolution ont dit qu’elle associait l’antisémitisme à la critique d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...