Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

La Maison Blanche fait état de progrès entre Israël et l’Arabie saoudite

Selon la presse, les discussions tournent en particulier autour de la nature et du degré des garanties de sécurité que les Etats-Unis accorderaient à l'Arabie saoudite

Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale John Kirby lors d'un point-presse quotidien à Washington, le 13 septembre 2023. (Crédit : Susan Walsh/AP Photo)
Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale John Kirby lors d'un point-presse quotidien à Washington, le 13 septembre 2023. (Crédit : Susan Walsh/AP Photo)

Les négociations en vue d’une normalisation entre Israël et l’Arabie saoudite continuent de progresser, selon un porte-parole de la Maison Blanche qui a assuré qu’une « structure de base » pour un futur accord avait été mise en place.

« Les parties ont ébauché une structure de base pour ce vers quoi nous pourrions nous acheminer », a dit John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, lors d’un échange avec la presse.

« Comme dans tout accord complexe, (…) tout le monde devra faire des compromis », a-t-il ajouté, sans vouloir en dire plus.

Le président américain Joe Biden et son administration poussent pour une normalisation des relations entre Israël et l’Arabie saoudite, qui verrait en particulier la monarchie pétrolière obtenir des garanties de sécurité américaines en échange de sa reconnaissance de l’Etat hébreu.

Plusieurs événements récents indiquent que les négociations s’intensifient.

Pour la première fois cette semaine, un ministre israélien s’est rendu publiquement en Arabie saoudite, tandis que le royaume a envoyé pour la première fois en plus de trente ans une délégation officielle en Cisjordanie, afin d’assurer aux Palestiniens qu’il défendrait leur cause même dans le cas d’une normalisation.

Un accord entre les deux pays s’inscrirait dans la lignée des accords dits d’Abraham par lesquels Israël a établi des relations diplomatiques en 2020 avec trois pays arabes, sous l’égide du précédent président américain, Donald Trump.

Selon la presse, les discussions tournent en particulier autour de la nature et du degré des garanties de sécurité que les Etats-Unis accorderaient à l’Arabie saoudite, gouvernée de facto par le prince héritier Mohammed ben Salmane.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.