Rechercher

La ministre de l’Éducation ne participera pas à la remise du prix Israël

Le mathématicien professeur Oded Goldreich recevra le prix d'Israel bien que Yifat Shasha-Biton s'y soit opposée dû à son soutien présumé au boycott universitaire

Le ministre de l'Éducation Yifat Shasha-Biton lors d'une conférence de presse sur la réforme de la petite enfance à la Knesset le 5 janvier 2022. (Crédit: Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de l'Éducation Yifat Shasha-Biton lors d'une conférence de presse sur la réforme de la petite enfance à la Knesset le 5 janvier 2022. (Crédit: Yonatan Sindel/Flash90)

La ministre de l’Éducation, Yifat Shasha-Biton, n’assistera pas à la remise du Prix Israël à un professeur à qui elle a tenté de refuser la médaille en raison de son soutien présumé aux boycotts anti-israéliens, ont rapporté dimanche les médias israéliens.

Le professeur Oded Goldreich, mathématicien, recevra le prix Israël lundi au ministère de l’Education, dans le bureau de Shasha-Biton.

Des responsables du ministère ont déjà dit à Goldreich vendredi dernier que Shasha-Biton ne serait pas à l’événement, a rapporté Haaretz. La ministre a reçu un avis juridique selon lequel elle a le droit de se retirer de la cérémonie.

Au lieu de cela, l’honneur sera remis par David Felber, qui, en tant que chef de la Division du service national, est le responsable des prix.

Bien que le prix soit généralement décerné lors d’une cérémonie publique durant Yom HaAtsmaout Goldreich a renoncé à cet honneur et recevra le prix au ministère. Cette année, Yom HaAtsmaout aura lieu le 5 mai.

Shasha-Biton a été diagnostiquée positive au COVID-19 dimanche et aurait donc manqué la remise des prix en tout état de cause, en raison de sa mise en quarantaine.

Illustration : Oded Goldreich (Crédit : CC BY SA 3.0)/Wikipedia)

À la fin du mois dernier, la Haute Cour de justice a décidé que Shasha-Biton devait remettre le prix à Goldreich faisant suite au recours qui avait été formé contre la décision de Shasha-Biton par les membres du comité du prix, qui avaient choisi d’honorer le mathématicien Oded Goldreich.

Shasha-Biton a déclaré qu’elle regrettait la décision des juges, mais qu’elle la respecterait. Elle a noté que puisque le tribunal avait précédemment déclaré que le ministre de l’Éducation devait trancher la question, il aurait dû aussi respecter sa décision.

« Une personne qui appelle au boycott d’une institution universitaire israélienne n’est pas digne d’un prix d’État, quelles que soient ses réalisations ou ses opinions politiques », a-t-elle déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...