Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

La Suède remporte l’Eurovision 2023, l’Israélienne Noa Kirel prend la 3e place

'Unicorn' propulse Israël à son meilleur résultat depuis sa victoire en 2018 avec Netta Barzilai, qui était à Liverpool pour chanter aux côtés d’autres anciennes icônes de l’Eurovision

Noa Kirel se produit sous la bannière israélienne lors de la Grande Finale du Concours Eurovision de la Chanson à Liverpool, en Angleterre, le 13 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Martin Meissner)
Noa Kirel se produit sous la bannière israélienne lors de la Grande Finale du Concours Eurovision de la Chanson à Liverpool, en Angleterre, le 13 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Martin Meissner)

La Suède a remporté le concours Eurovision de la chanson 2023 à Liverpool, tôt dans la journée de dimanche et l’Israélienne Noa Kirel a remporté la troisième place.

La victoire de la Suédoise Loreen, avec sa puissante ballade « Tattoo », est la septième de ce pays scandinave à l’Eurovision, à égalité avec l’Irlande en termes de nombres de victoires. C’est aussi la deuxième victoire au concours Eurovision pour Loreen, qui l’avait déjà remporté en 2012 avec « Euphoria », ce qui avait fait d’elle la deuxième artiste de l’histoire de l’Eurovision à le remporter par deux fois. La Finlande s’est classée deuxième et l’Italie, quatrième.

Kirel, 22 ans, a terminé avec 362 points, 177 de la part des jurys et 185 des télévotes. Israël a reçu ses meilleures notes des jurys italien, azeri, français, arménien et polonais, et s’est classée à la deuxième place du classement général. Dans le vote du public, Israël a terminé cinquième. Cette troisième place d’Israël signe sa meilleure performance depuis la victoire de Netta Barzilai en 2018 avec « Toy ».

Après avoir interprété son puissant titre, samedi soir, Kirel a fondu en larmes sur scène.

« Wow, je n’ai pas les mots pour expliquer à quel point c’était émouvant de représenter mon pays alors que tant de regards étaient tournés vers moi à ce moment précis », a déclaré Kirel dans un communiqué relayé par le radiodiffuseur public Kan après son passage sur scène.

Suite à l’annonce des résultats, Kirel s’est dite « très fière de terminer cette incroyable compétition dans le top 3 ! », et reconnaissante « du privilège d’avoir pu porter le drapeau d’Israël sur la plus grande scène musicale du monde ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a tweeté : « Félicitations à Noa Kirel, tu es ‘phénoménale’ », en reprenant une des paroles de la chanson. Pour nous, tu es la numéro 1. »

Le choix de Kirel, star de la pop en Israël, pour l’Eurovision marque un changement de cap pour Israël, après sept ans de candidat(e)s sélectionnés via un concours de chant de télé-réalité.

La grande finale a débuté, samedi, au moment où le cessez-le-feu provisoire entre Israël et le Jihad islamique palestinien entrait en vigueur, mais des tirs de roquettes sporadiques et des frappes ultérieures de Tsahal à Gaza ont eu lieu pendant le spectacle.

S’adressant aux journalistes samedi avant de monter sur scène, Kirel a dit vouloir rendre les Israéliens fiers d’elle au moment où la situation était tendue chez elle.

« Je ressens leur soutien et je veux faire de même, particulièrement en ce moment, avec tout ce qui se passe… les serrer dans mes bras et les représenter. C’est plus vrai que jamais », a-t-elle déclaré.

Pour la Suède, Loreen se produit lors de la Grande Finale de l’Eurovision Song Contest à Liverpool, en Angleterre, le 13 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Martin Meissner)

Le jury israélien a attribué ses « douze points » – le maximum – à la Suède, 10 à la Norvège et huit à la Finlande. Le vote du jury a été annoncé depuis Jérusalem par la chanteuse Ilanit, qui représentait Israël à l’Eurovision il y a de cela 50 ans, en 1973. La répartition complète du télévote pour la finale et les demi-finales sera disponible dans la semaine.

Cette année, pour la toute première fois, des téléspectateurs du monde entier ont pu voter, même dans des pays qui ne participaient pas. Les votes du « reste du monde » ont été décomptés dans leur totalité et ont été pondérés au même titre que ceux d’un pays.

Barzilai avait également fait le déplacement, samedi soir à Liverpool, pour assurer l’une des « six performances emblématiques de l’Eurovision », diffusées lors de l’expression et du décompte des votes. La chanteuse israélienne a interprété une reprise du titre de 1985 « You Spin Me Round » du groupe Dead or Alive, originaire de Liverpool.

Netta Barzilai se produit lors de la grande finale de l’Eurovision Song Contest à Liverpool, en Angleterre, le 13 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Martin Meissner)

Vendredi, le ministre de la Culture Miki Zohar a lancé un appel sur les réseaux sociaux afin que les soutiens d’Israël, de par le monde, votent pour Kirel.

« J’appelle tous les partisans d’Israël, partout dans le monde, à aider Israël à gagner l’Eurovision ! » a-t-il déclaré dans le message vidéo. « Votez pour Israël et le pouvoir de la licorne. »

La chanson de Kirel, co-écrite avec Doron Medalie, Yinon Yahel et May Sfadia, rend hommage au « pouvoir de la licorne », un message d’acceptation et d’émancipation selon son interprète.

Même si elle n’a pas gagné, la chanteuse pop sort grandie de ce concours, au plan international, et sa chanson « Unicorn » est aujourd’hui connue dans le monde entier.

Noa Kirel se produit sous la bannière israélienne lors de la Grande Finale du Concours Eurovision de la Chanson à Liverpool, en Angleterre, le 13 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Martin Meissner)

Sur les 37 performances en demi-finale publiées sur le compte YouTube de l’Eurovision, « Unicorn » a été la troisième la plus regardée, avec 3,4 millions de vues samedi soir. Sur Spotify, « Unicorn » a été la neuvième chanson la plus écoutée de l’Eurovision cette année, avec plus de 6,4 millions d’écoutes, selon les informations de la plateforme de streaming. Sur Instagram, Kirel est la candidate a avoir engrangé le plus grand nombre d’abonnés au cours de la dernière semaine, avec plus de 95 000 nouveaux abonnés, selon les données publiées par MyBettingSites.

Le concours de 2023 a eu lieu à Liverpool, suite à la victoire de l’Ukraine l’année dernière. Il a été jugé dangereux d’organiser l’événement en Ukraine alors que la guerre contre la Russie se poursuit. La BBC a fait de nombreux clins d’oeil à l’Ukraine lors du spectacle, retransmis en direct, avec la présence sur scène de chanteurs ukrainiens et la diffusion de « cartes postales » vidéos du pays.

Israël a remporté le Concours Eurovision de la chanson à quatre reprises depuis sa création, en 1973, et la toute première fois en 1978, avec « A-Ba-Ni-Bi » de Yizhar Cohen, puis un an plus tard avec « Hallelujah » de Gali Atari et Milk and Honey, de nouveau en 1998 avec « Diva » de Dana International et plus récemment, en 2018, avec « Toy » de Barzilai.

Roy Elman a contribué à cet article depuis Liverpool.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.