La ville de Cincinnati condamne un graffiti antisémite
Rechercher

La ville de Cincinnati condamne un graffiti antisémite

Des représentants du Bureau des relations humaines de Cincinnati, de la police et du Centre islamique de Greater Cincinnati ont fustigé l'inscription taguée sur un pont d'autoroute

Vue partielle de la ligne d'horizon de Cincinnati. (Crédit : Raymond Boyd/Getty Images via JTA)
Vue partielle de la ligne d'horizon de Cincinnati. (Crédit : Raymond Boyd/Getty Images via JTA)

JTA — Les dirigeants de la ville de Cincinnati ont condamné le tag visant les Juifs découverts sur un pont d’autoroute très fréquenté.

Celui-ci indiquait :  » les Juifs ont tué le Christ. Ils sont les ennemis de toute la race humaine. – Paul ». Cette inscription a été découverte mercredi soir avant d’être recouverte d’une couche de peinture vendredi.

Vendredi, des représentants du Bureau des relations humaines de Cincinnati, du service de police et du Centre islamique de Greater Cincinnati, entre autres, se sont rassemblés sur le pont pour condamner l’incident.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants du soutien que nous avons reçu des dirigeants de la ville, de la police, du FBI et des dirigeants de communautés religieuses et ethniques diverses, qui se sont efforcés d’effacer rapidement ce message haineux de l’infrastructure de notre ville, et pour leur présence à nos cotés aujourd’hui, en toute solidarité. La réponse de toute notre communauté a été forte et solide, la haine n’a pas sa place ici », a déclaré Jackie Congedo, directeur du Conseil des relations de la communauté juive de la fédération, lors d’une conférence de presse sur place vendredi.

« Ce graffiti méprisable fait malheureusement partie d’une tendance inquiétante dans le monde entier, mais nous ne tolérerons pas ces actes dans notre communauté. Cincinnati se tient aux côtés de ses voisins juifs et continuera à lutter contre la haine de toutes sortes », a assuré le maire de Cincinnati, John Cranley.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...