L’ancien commandant de Bennett ne pourra plus l’appeler « Naftul »
Rechercher

L’ancien commandant de Bennett ne pourra plus l’appeler « Naftul »

Le lieutenant-colonel Levy de la Sayeret Matkal se souvient du Premier ministre comme d'un soldat "prévenant", Bennett s'est rendu sur la tombe de son frère d'armes tombé au combat

Naftali Bennett se rend sur la tombe du lieutenant-colonel Emmanuel Moreno, au Mont Herzl à Jérusalem, le 14 juin 2021. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)
Naftali Bennett se rend sur la tombe du lieutenant-colonel Emmanuel Moreno, au Mont Herzl à Jérusalem, le 14 juin 2021. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

L’ancien commandant de Naftali Bennett, son supérieur pendant la période passée au sein de l’unité d’élite militaire Sayeret Matkal, a déclaré lundi qu’il ne pouvait plus appeler le nouveau Premier ministre par son surnom, Naftul.

« Le surnom Naftul a été donné à Bennett dans l’unité. A partir de maintenant, je l’appellerai ‘Monsieur le Premier ministre' », a déclaré le lieutenant-colonel (réserviste) Levy à la Douzième chaîne.

Le lieutenant-colonel Levy est revenu sur les souvenirs qu’il a gardés de Bennett pendant ses années de service : « Naftali était le leader de l’équipe dès le début. Il était très remarqué, très prévenant et calme. »

Lundi, Bennett s’est rendu sur la tombe de son compagnon d’armes, le lieutenant-colonel Emmanuel Moreno, à Jérusalem, après un rassemblement à la résidence officielle du président Reuven Rivlin pour une photo de groupe avec les nouveaux membres du gouvernement.

Moreno, qui faisait partie de la même unité d’élite que Bennett, a été tué pendant la deuxième guerre du Liban. L’armée israélienne n’a jamais publié sa photo en raison de la sensibilité des opérations auxquelles il avait pris part pendant le conflit de 2006.

« Naftali était la tête de l’équipe, et Emmanuel en était le cœur », a raconté Levy à la chaîne. « Nous étions la première équipe de l’unité avec quatre soldats religieux », parmi lesquels se trouvait également le ministre des Affaires religieuses Matan Kahana, du parti Yamina de Bennett.

Le ministre des Affaires religieuses nouvellement nommé Matan Kahana à son ministère à Jérusalem le 14 juin 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

Levy a déclaré que sa relation avec Bennett s’est encore renforcée après la mort de Moreno.

« Hier soir, Naftali et Matan m’ont envoyé une photo très émouvante d’eux deux ensemble au plénum. Ils m’ont écrit quelques mots qui resteront entre nous. Je leur ai écrit que j’étais très fier d’eux », a déclaré Levi.

Une alliance improbable dirigée par Bennett et le Premier ministre suppléant Yair Lapid de Yesh Atid – de partis de droite, de gauche, centristes et islamistes – a prêté serment dimanche.

Bennett, 49 ans, est le deuxième plus jeune Premier ministre d’Israël – Benjamin Netanyahu, qui n’avait que 46 ans lorsqu’il a assumé ce rôle pour la première fois en 1996, détient le record.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...