L’armée recommande d’épaissir les pièces fortifiées dans la périphérie de Gaza
Rechercher

L’armée recommande d’épaissir les pièces fortifiées dans la périphérie de Gaza

Face au "développement des capacités" des terroristes gazaouis, le chef de la Défense passive veut que des plaques d'acier plus épaisses soient placées sur les fenêtres des abris

Un immeuble directement frappé par une roquette à Sderot, le 12 mai 2021. (Crédit : municipalité de Sderot)
Un immeuble directement frappé par une roquette à Sderot, le 12 mai 2021. (Crédit : municipalité de Sderot)

Le chef du commandement du front intérieur de Tsahal a déclaré mardi, aux chefs municipaux des communautés proches de la bande de Gaza, qu’il recommanderait que des plaques d’acier plus épaisses soient placées au-dessus des fenêtres des abris anti-bombes, dans les maisons situées à proximité de l’enclave côtière.

Selon un communiqué de Tsahal, suite à la recommandation du général de division, Uri Gordin, les plaques d’acier dans les communautés situées dans un rayon de sept kilomètres de la frontière, seront remplacées par des plaques d’au moins 32 millimètres d’épaisseur, en raison du « développement des capacités » des terroristes palestiniens dans la bande de Gaza.

L’armée a déclaré que cette décision était fondée sur une enquête plus approfondie concernant un éclat de roquette qui a percé la fenêtre métallique d’un abri anti-bombes dans la ville frontalière de Sderot, tuant le petit Ido Avigal, âgé de 5 ans, au cours des récents combats contre les dirigeants du Hamas et d’autres groupes terroristes à Gaza.

Quelques jours après la mort d’Ido Avigal, Tsahal avait déclaré, que le revêtement extérieur des fenêtres de la pièce fortifiée de l’appartement de sa famille, était conforme à leurs normes.

Ido Avigal, qui a été tué dans sa maison de Sderot par une roquette tirée depuis Gaza, le 12 mai 2021. (Crédit : Twitter)

Le porte-parole de Tsahal, Hidai Zilberman, a déclaré que l’incident au cours duquel Ido Avigal a été tué, était le résultat d’une convergence d’événements « incroyablement rare. »

« C’est un morceau de la roquette qui est arrivé sur un angle très spécifique, à une vitesse très spécifique et à un point très spécifique », a déclaré M. Zilberman, mais le blindage de la fenêtre avait été construit correctement.

Cependant, la Douzième chaîne a rapporté qu’il semblait que le blindage de la fenêtre avait été construit selon l’ancienne norme, qui exigeait que le blindage ait une épaisseur de 12 mm.

Une nouvelle norme, introduite il y a deux ans, exige que le revêtement ait une épaisseur minimale de 16 mm.

Un expert a déclaré à la chaîne qu’il pensait que les éclats d’obus n’auraient pas percé un tel blindage.

Néanmoins, Tsahal recommande désormais un revêtement encore plus épais.

Compte tenu de l’incident, l’armée a exhorté les Israéliens à s’assurer que les platines des fenêtres des abris anti-bombes soient complètement fermées, et leur a demandé d’essayer de rester en dessous du niveau de la fenêtre lorsque les sirènes retentissent.

La mère d’Ido l’avait attrapé et l’avait emmené dans la pièce fortifiée lorsque les sirènes ont retenti.

Cependant, bien qu’ils se soient barricadés dans la pièce, les éclats de roquettes ont percé la fenêtre de l’abri, le blessant grièvement ainsi que sa mère et sa sœur de sept ans.

Sa mort a été prononcée quelques heures plus tard.

Ido Avigal était le plus jeune Israélien tué au cours des 11 jours de combats à Gaza, qui ont pris fin le 20 mai.

La roquette a également blessé quatre autres personnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...