Le gouverneur de Floride signe une loi contre l’antisémitisme
Rechercher

Le gouverneur de Floride signe une loi contre l’antisémitisme

La législation stipule qu’appeler à la violence contre les Juifs, défendre des théories conspirationnistes sur le contrôle juif et nier la Shoah, sont des formes d’antisémitisme

Avec une vue sur la Méditerranée en arrière plan, le gouverneur de Floride Ron DeSantis parle aux journalistes le 27 mai 2019, avant le premier jour complet du voyage de la délégation commerciale de Floride en Israël. (Jeff Schweers/Tallahassee Democrat via AP)
Avec une vue sur la Méditerranée en arrière plan, le gouverneur de Floride Ron DeSantis parle aux journalistes le 27 mai 2019, avant le premier jour complet du voyage de la délégation commerciale de Floride en Israël. (Jeff Schweers/Tallahassee Democrat via AP)

JTA — Le gouverneur de Floride Ron DeSantis a officiellement signé une loi contre l’antisémitisme, deux jours après une cérémonie de signature à Jérusalem.

DeSantis avait tenu une cérémonie de signature lors d’une rencontre du cabinet de Floride à l’ambassade américaine en Israël mercredi. Il a officiellement signé le projet de loi vendredi à Tallahassee.

En utilisant la définition du département d’Etat comme base, la loi définit comme de l’antisémitisme des appels à la violence contre les Juifs, l’avancement de théories conspirationnistes sur le contrôle juif et le négationnisme de la Shoah. La loi stipule pénalise également « l’appliquer des doubles standards » sur Israël « en exigeant du pays un comportement qui ne serait pas attendu ni exigé de n’importe quelle autre nation démocratique ».

La mesure impose aussi que la discrimination contre le peuple juif soit traitée de la même manière que des actes de discrimination raciale dans des institutions éducatives publiques de Floride.

« Je suis fier de signer ce projet de loi pour affirmer clairement, grâce à un effort bipartite, que l’antisémitisme n’a pas sa place dans notre Etat et que nos institutions éducatives ne toléreront pas la discrimination contre le peuple juif », a déclaré DeSantis à la signature de vendredi.

Il a qualifié la Floride de « l’Etat de plus ami d’Israël dans le pays ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...