Le Hamas a fait des essais de tir de dizaines de roquettes de courte portée
Rechercher

Le Hamas a fait des essais de tir de dizaines de roquettes de courte portée

Des sources israéliennes disent qu'au moins 30 projectiles ont été lancés, mais pas en direction de l'Etat juif

Un membre du Hamas porte une maquette de roquette lors d'un rassemblement dans le camp de réfugiés de Nuseirat, dans la bande de Gaza, le 12 décembre 2014. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Un membre du Hamas porte une maquette de roquette lors d'un rassemblement dans le camp de réfugiés de Nuseirat, dans la bande de Gaza, le 12 décembre 2014. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

L’organisation terroriste du Hamas a fait vendredi des essais de tir de dizaines de roquettes de courte portée dans la bande de Gaza; des sources israéliennes estiment qu’au moins 30 projectiles ont été lancés.

Les roquettes visaient des zones qui ne sont pas sous contrôle israélien, a rapporté la radio militaire.

Le ministère de la Défense a annoncé le mois dernier qu’Israël avait déjoué une tentative de contrebande de tuyaux métalliques et de moteurs vers la bande de Gaza, qui peuvent être utilisés pour la construction de fusées et de tunnels.

Le convoi à destination de Gaza est venu de Tarkumiya, un petit village près de Hébron en Cisjordanie. Les camions se rendaient vers le passage de Kerem Shalom, d’où ils étaient censés rentrer dans l’enclave côtière.

Les inspecteurs du passage Tarkumiya, avec le Shin Bet, ont intercepté la livraison, qui était destinée au Hamas dans la bande de Gaza, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Selon les autorités, la « grande expédition » contenait de « centaines de tuyaux d’un diamètre de moins de quatre pouces, ainsi qu’un type particulier de vis qui est utilisé pour la production de mortiers et de roquettes. »

Des tuyaux en métal découverts par les autorités israéliennes alors qu'ils étaient en route pour la bande de Gaza, le 26 mai 2016 (Crédit : Ministère de la Défense)
Des tuyaux en métal découverts par les autorités israéliennes alors qu’ils étaient en route pour la bande de Gaza, le 26 mai 2016 (Crédit : Ministère de la Défense)

« L’envoi a été confisqué et une enquête a été ouverte pour localiser les personnes impliquées dans la contrebande », a déclaré le ministère de la Défense.

En mai également, l’administration fiscale d’Israël a déjoué une tentative visant à introduire quatre tonnes de chlorure d’ammonium dans la bande de Gaza, caché dans du sel de table.

Les sacs de chlorure d’ammonium ont été trouvés enfouis au milieu de 36 tonnes de sel. Le composé chimique est utilisé principalement comme engrais dans l’agriculture, mais comme beaucoup d’engrais à base d’azote, peut également être transformé en explosif.

«Cette affaire souligne l’activité des organisations terroristes basées à Gaza qui fait de la contrebande de matières à double usage déguisés en marchandises destinées à la population et à la reconstruction des projets civils », avait déclaré l’administration fiscale à l’époque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...