Le Hamas diffuse des images de Gilad Shalit – et la voix d’un autre soldat
Rechercher

Le Hamas diffuse des images de Gilad Shalit – et la voix d’un autre soldat

Al-Jazeera a révélé des images du soldat dans sa cellule à Gaza ; un enregistrement audio fait entendre une voix d'un autre captif appelant à l'aide - une voix non-identifiée

Gilad Shalit durant sa captivité dans une cellule du Hamas dans une séquence diffusée le 6 juin 2021. (Capture d'écran vidéo)
Gilad Shalit durant sa captivité dans une cellule du Hamas dans une séquence diffusée le 6 juin 2021. (Capture d'écran vidéo)

Alors qu’Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas ont mis en place des pourparlers indirects portant sur le retour des Israéliens détenus dans la bande de Gaza et que les deux parties négocient la restitution des dépouilles des soldats israéliens qui se trouvent actuellement aux mains du groupe terroriste, Al-Jazeera a diffusé, dimanche, de nouvelles images de l’ex-militaire israélien Gilad Shalit – une séquence qui avait été tournée quand ce dernier était prisonnier du Hamas.

Les images sont accompagnées d’un enregistrement d’un individu qui serait un Israélien détenu par le Hamas.

Dans la séquence vidéo, Shalit – qui est resté dans une cellule du Hamas entre 2006 et 2011 après son enlèvement lors d’une attaque à la frontière – se livre à ses activités quotidiennes : il se rase, attache ses lacets de chaussures, fait quelques mouvements de gym et joue avec une balle.

Dans le reportage se fait aussi entendre la voix d’un individu non-identifié qui dit être « un soldat israélien » et qui affirme se trouver, lui aussi, en détention au sein de l’enclave côtière. Il déclare : « Je me demande, et j’espère que l’État d’Israël existe encore. Et si c’est le cas, je me demande si les responsables du pays pensent aux soldats israéliens qui ont été capturés et s’ils s’inquiètent de les faire libérer ».

Il ajoute que « tous les jours, c’est une nouvelle mort pour moi », exprimant son espoir de retrouver bientôt sa famille. « Je vous en prie, aidez-moi », supplie-t-il.

Le Hamas détient actuellement les dépouilles de deux militaires, Hadar Goldin et Oron Shaul, et deux civils israéliens qui seraient en vie, Hisham al-Sayed et Avera Mengistu.

Dans le sens des aiguilles d’une montre, à partir du haut à gauche : Avera Mengistu, Hisham al-Sayed, Hadar Goldin et Oron Shaul. (Flash 90/Times of Israel)

Selon la Douzième chaîne, des responsables de la Défense tentent de déterminer si la voix entendue dans l’enregistrement est celle de Mengistu. Toutefois, le coordinateur du gouvernement israélien sur la question des prisonniers et des personnes portées disparues, Yaron Blum, a évoqué de son côté « une manipulation à bas prix du Hamas ».

Blum a expliqué qu’Israël était « pleinement conscient » du décès des deux soldats. Le Hamas a tenté de laisser penser, dans le passé, qu’ils pouvaient être encore en vie.

De son côté, la mère de Mengistu a indiqué que la voix n’était absolument pas celle de son fils.

« Je peux affirmer sans aucune ambiguïté que ce n’est pas mon fils, que ce n’est pas sa voix », a dit Agarnesh Mengistu au micro de Kan. « J’attends mon fils et j’espère le voir bientôt, comme cela m’a été promis ».

Des membres du Hamas qui auraient été impliqués dans l’enlèvement de Shalit, au cours de l’été 2006, interviennent également dans la vidéo. Ils racontent l’attaque du char du militaire qui était stationné à côté de la frontière et la reddition du soldat.

Israël a insisté sur le fait que la reconstruction de Gaza, suite au conflit qui a opposé, le mois dernier, l’État juif et les groupes terroristes de l’enclave côtière, serait conditionnée directement au retour des Israéliens actuellement détenus par le Hamas. L’Égypte joue un rôle d’intermédiaire entre les deux parties.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...