Le Hamas invite la Norvège à surveiller les élections palestiniennes
Rechercher

Le Hamas invite la Norvège à surveiller les élections palestiniennes

L’ambassade de Norvège en Israël affirme qu’elle n’est « pas au courant » de l'offre faite à l'ambassadeur d'Oslo dans les territoires palestiniens

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Le chef du Hamas Ismail Haniyeh salue la foule lors d'un rassemblement marquant le 28e anniversaire de la création du Hamas, à Gaza Ville, le 14 décembre 2015. (Crédit : Emad Nassar/Flash90)
Le chef du Hamas Ismail Haniyeh salue la foule lors d'un rassemblement marquant le 28e anniversaire de la création du Hamas, à Gaza Ville, le 14 décembre 2015. (Crédit : Emad Nassar/Flash90)

Le haut dirigeant du Hamas, Ismail Haniyeh a invité la Norvège à aider à surveiller les élections municipales à venir dans les territoires palestiniens.

L’offre a été faite mercredi, lors d’une réunion à Gaza entre Haniyeh et l’ambassadeur norvégien dans les territoires palestiniens, Hans Jacob Frydenlund.

Haniyeh a accusé Israël de faire passer des mesures visant à influencer le résultat des élections, d’après une déclaration sur le site officiel du Hamas.

L’ambassade de Norvège en Israël a déclaré au Times of Israel dans un tweet qu’elle n’est « pas au courant d’une telle décision ».

« En général, la Norvège coopère avec l’UE et l’OSCE sur l’observation des élections », a déclaré l’ambassade.

Haniyeh et Frydenlund ont discuté des élections municipales, prévue pour le 8 octobre, ainsi que d’autres questions liées à la région, a affirmé le Hamas dans une déclaration.

Haniyeh a également utilisé la rencontre pour réitérer l’affirmation du Hamas qu’il n’a aucun lien avec les travailleurs humanitaires récemment inculpés par Israël et qui auraient fait passer de l’argent et des biens vers l’organisation terroriste.

Le Hamas « n’a aucun lien avec ceux qui ont été arrêtés », a-t-il dit.

Israël a accusé trois employés de différents organismes d’aide internationale opérant dans la bande de Gaza d’assister le groupe terroriste, qui gouverne Gaza depuis 2007.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...