Israël en guerre - Jour 55

Rechercher

Le Hamas se sert des Gazaouis comme « bouclier humain », dénonce Annalena Baerbock

La cheffe de la diplomatie allemande, en visite en Israël, a dénoncé "le calcul perfide" du groupe terroriste palestinien du Hamas qui a pris en otage toute la population de Gaza

Des diplomates, dont la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock et le ministre italien des Affaires étrangères Antonio Tajani, à gauche, effectuant une visite de solidarité dans le sud d'Israël, en compagnie du ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, au centre à droite, le 13 octobre 2023. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)
Des diplomates, dont la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock et le ministre italien des Affaires étrangères Antonio Tajani, à gauche, effectuant une visite de solidarité dans le sud d'Israël, en compagnie du ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, au centre à droite, le 13 octobre 2023. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)

La cheffe de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock, en visite vendredi en Israël, a dénoncé « le calcul perfide » du groupe terroriste palestinien du Hamas qui utilise la population de Gaza, bombardé par Israël, comme « bouclier humain ».

« Dans son calcul perfide, le Hamas se retranche désormais derrière d’autres personnes innocentes et les utilise comme boucliers à Gaza. Le Hamas a pris en otage toute la population de Gaza », a déploré Baerbock devant la presse après une rencontre avec son homologue israélien, Eli Cohen.

« Leurs tunnels, leurs dépôts d’armes et leurs centres de commandement se trouvent délibérément dans des immeubles d’habitation, dans les supermarchés et les universités. Et peut-être même des hôpitaux », a-t-elle ajouté.

Elle a mis en exergue « le défi immense » face auquel se trouvait Israël dans sa guerre contre le Hamas car « en tant que démocraties (…) nous prenons au sérieux le précepte humanitaire, la protection élémentaire de la population civile ».

Des diplomates, dont la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock et le ministre italien des Affaires étrangères Antonio Tajani, effectuant des visites de solidarité dans le sud d’Israël, en compagnie du ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, le 13 octobre 2023 (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)

« C’est ce qui nous distingue, nous les démocraties, des terroristes », a-t-elle ajouté, rappelant qu’Israël « a le droit, et même le devoir, de s’opposer à cette terreur brutale et barbare, dans le cadre du droit international ».

« Les civils ont besoin d’espaces sûrs dans lesquels ils peuvent trouver une protection et être approvisionnés en produits de première nécessité », a ajouté Baerbock, assurant que l’Allemagne en discutait avec les autorités israéliennes, tout comme avec l’Égypte et les Nations unies.

Baerbock s’est rendue dans le sud d’Israël, dans la localité de Netivot, près de la frontière avec la bande Gaza.

Elle a dénoncé « les atrocités inimaginables » commises par le Hamas, lors de son attaque surprise du week-end dernier, la plus meurtrière de l’histoire d’Israël, dans laquelle plus de 1 300 personnes, en majorité des civils, ont été tuées, selon l’armée.

Du feu et de la fumée s’élevant au-dessus des bâtiments de la ville de Gaza lors d’une frappe aérienne israélienne, le 13 octobre 2023. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Le Hamas détient en outre environ 150 otages : « Libérez ces personnes innocentes, libérez ces petites filles innocentes », a lancé la ministre à l’adresse du groupe islamiste palestinien.

Dans la soirée, Baerbock se rendra au Caire pour des « discussions de crise », notamment au sujet des « otages enlevés par le Hamas », a indiqué vendredi une source proche du ministère allemand.

Les « efforts humanitaires de l’Égypte pour la population civile de Gaza seront également abordés », et la « situation régionale » seront aussi évoqués.

En riposte à l’attaque du Hamas, Israël mène des raids aériens quotidiens dans la bande de Gaza.

Des centaines de Gazaouis fuyaient vendredi vers le sud de la bande de Gaza, après un appel à l’évacuation adressé par Israël à « tous les civils » de la ville de Gaza – qui se trouve au nord de la bande de Gaza, avant une offensive terrestre attendue.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.