Le Hezbollah se dit prêt à aider la Syrie pour « libérer la Galilée »
Rechercher

Le Hezbollah se dit prêt à aider la Syrie pour « libérer la Galilée »

Selon un député, la stratégie du groupe terroriste chiite a changé depuis la guerre du Liban de 2006, soulignant que le groupe "envahirait la Galilée" lors d'un nouveau conflit

Elwalid Succariyeh, député du Hezbollah, dans une interview donnée le 13 août dernier à la chaine libanaise Al-Manar, proche du groupe terroriste. (Crédit : capture d'écran Al-Manar / MEMRI)
Elwalid Succariyeh, député du Hezbollah, dans une interview donnée le 13 août dernier à la chaine libanaise Al-Manar, proche du groupe terroriste. (Crédit : capture d'écran Al-Manar / MEMRI)

« Si l’armée syrienne veut attaquer [Israël] et libérer le plateau du Golan, la résistance doit se tenir à ses côtés, comme un partenaire offensif », a déclaré Elwalid Succariyeh, député du Hezbollah, dans une interview donnée le 13 août dernier à la chaine libanaise Al-Manar, proche du groupe terroriste.

L’information a été traduite par l’ONG MEMRI, l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient, qui a publié la vidéo de l’entretien.

Le député a déclaré que la stratégie du Hezbollah avait changé depuis la guerre du Liban de 2006. Ainsi, dans un futur conflit avec Israël, le groupe « envahirait la Galilée, la vallée de Hula et la Palestine d’avant 1948 ».

« Après la guerre [du Liban] de juillet [2006], les concepts ont changé, a avancé Succariyeh. La stratégie de la résistance n’est plus d’épuiser l’ennemi sioniste et de retarder son avancée sur le territoire libanais. Nous partons en guerre. [Israël] ne sera pas l’envahisseur, mais c’est nous qui l’envahirons. Nous devons entrer en Galilée. La Syrie a également modifié sa stratégie. Bien sûr, elle l’a fait en accord avec l’Iran. Elle l’a planifié avec l’Iran, et elle bénéficie du soutien de l’Iran. Si l’armée syrienne veut attaquer [Israël] et libérer le plateau du Golan, la résistance doit se tenir à ses côtés, comme un partenaire offensif dans cette guerre. Naturellement, sa tâche ne consistera pas à retarder la progression de l’armée israélienne le long de la vallée de la Beqaa. [La résistance] doit envahir la Galilée, la vallée de la Houla et la Palestine d’avant 1948. »

Elwalid Succariyeh, sunnite, est devenu député du groupe terroriste chiite du Hezbollah en 2009. Il représente la région de Baalbeck/Hermel, située dans le nord-est du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...