Le journal intime d’un Monuments Man offert aux archives nationales américaines
Rechercher

Le journal intime d’un Monuments Man offert aux archives nationales américaines

S. Lane Faison Jr. était un éminent historien de l'art qui avait aidé à identifier les oeuvres pillées par les nazis et écrit un rapport sur la collection d'art volé de Hitler

Le journal intime de S. Lane Faison, Jr.(Autorisation de la fondation Monuments Men pour la préservation des oeuvres d'art via  JTA)
Le journal intime de S. Lane Faison, Jr.(Autorisation de la fondation Monuments Men pour la préservation des oeuvres d'art via JTA)

BOSTON (JTA) — Le journal d’un Monuments Man — appartenant à une unité militaire des forces alliées établies pendant la Seconde Guerre mondiale pour protéger les trésors historiques européens – a été offert aux Archives nationales.

S. Lane Faison Jr. était un éminent historien de l’art qui avait aidé à identifier les oeuvres pillées par les nazis et écrit le rapport établi par le Bureau des services stratégiques sur la collection d’art de Hitler, réunie à partir des pillages perpétrés par l’Allemagne nazie.

Ce journal intime écrit en 1950 et 1951, qui a été offert lundi aux archives, rejoint la collection de ce qui a été appelé les Albums d’art pillé de Hitler, qui avaient également été donnés par la Monuments Men Foundation.

L’auteur fait la chronique, dans son journal, de sa vie après-guerre, lorsqu’il a été rappelé pour devenir directeur du point de collecte central de Munich. Il y aura supervisé la restitution à leurs pays d’origine des biens culturels, selon un communiqué des archives nationales.

L’officier James Rorimer supervise une équipe de soldats américains faisant partie du Programme des monuments, œuvres d’art et archives (MFAA), ou « Monuments men », qui récupèrent des tableaux pillés du château de Neuschwanstein en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. (Crédit : domaine publique/archives nationales américaines/photographe inconnu)

Les Monuments Men avaient fait leur apparition en 1943 pour protéger les bâtiments historiques européens ainsi que les trésors culturels et les oeuvres d’art. Le groupe, constitué d’environ 345 hommes et femmes – notamment des spécialistes de l’art et des archivistes – avait aidé à sauver plus de 5 millions d’oeuvres d’art pillées par les nazis.

Leur histoire avait été au centre d’un film de fiction réalisé en 2014, « The Monuments Men », avec George Clooney et Matt Damon, sur la base d’un livre qui avait été écrit par le fondateur du groupe, Robert Edsel.

Faison avait eu la responsabilité d’enquêter sur les Albums de Hitler, qui avaient documenté le pillage systématique des oeuvres d’art européennes par les nazis, dans le cadre des poursuites des procès de Nuremberg, selon la fondation Monuments Men. Il faisait également partie du groupe qui, en Autriche, avait interrogé des responsables et des collaborateurs des nazis pour retrouver les oeuvres d’art pillées.

Après la guerre, Faison était revenu au Williams College, où il avait continué à diriger le département d’art et il avait été également directeur du musée d’art de l’école du Massachusetts. Il était mort en 2006.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...