Le kaddish des orphelins sur Aharon Appelfeld projeté à Paris
Rechercher
Saison croisée France-Israël

Le kaddish des orphelins sur Aharon Appelfeld projeté à Paris

Le jeudi 27 septembre sera projeté le documentaire biographique présenté par Valérie Zenatti et réalisé par Arnaud Sauli

Aharon Appelfeld,écrivain israélien, le 27 mai 2010. (AFP / Philippe MERLE)
Aharon Appelfeld,écrivain israélien, le 27 mai 2010. (AFP / Philippe MERLE)

Dans Le kaddish des orphelins un documentaire réalisé par Arnaud Sauli, la traductrice et écrivaine Valérie Zenatti suit Aharon Appelfeld dans son quotidien à l’occasion de la traduction de son livre, Les Partisans en 2015.

L’écrivain israélien, une des voix les plus importantes de la littérature israélienne qui a survécu à la Shoah en Ukraine, est décédé en janvier dernier à l’âge de 85 ans.

Son œuvre, consacrée en grande partie à la vie des juifs en Europe avant et pendant la Shoah, a été traduite en plusieurs langues.

« À travers ce travail, s’ouvre pour l’écrivain le moment suspendu d’un retour sur soi, sur son histoire, celle d’un enfant de la Shoah, évadé d’un camp et immigrant en Palestine à la fin de la guerre après une longue errance à travers l’Europe dévastée, » explique le site de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah qui a participé au financement du documentaire consacré à Aharon Appelfeld.

Né en 1932 dans un village près de Czernowitz, ville roumaine aujourd’hui en Ukraine, dans une famille juive, sa mère est assassinée par les nazis et lui est déporté avec son père dans un camp.

Il s’en évade seul en 1942 et survit ensuite dans les forêts, « adopté par un gang de criminels ukrainiens ».

Le documentaire sera projeté gratuitement dans le cadre de la Saison France-Israël le jeudi 27 septembre à la bibliothèque Saint Simon à Paris.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...