Le ministère de l’Environnement met en garde contre une désinfection excessive
Rechercher

Le ministère de l’Environnement met en garde contre une désinfection excessive

Selon le ministère, rien ne prouve que la désinfection des espaces publics est efficace pour contenir l'épidémie, et pourrait être préjudiciable à la santé et à l'environnement

Opération de désinfection d'un terrain de jeu public à Bat Yam dans le cadre des mesures visant à prévenir la propagation du coronavirus, le 18 mars 2020. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Opération de désinfection d'un terrain de jeu public à Bat Yam dans le cadre des mesures visant à prévenir la propagation du coronavirus, le 18 mars 2020. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Le ministère de la Protection de l’environnement a averti mardi que l’utilisation excessive de désinfectants dans les lieux publics pourrait être préjudiciable à la santé des personnes et à l’environnement.

Le ministère a également déclaré qu’il n’a pas été prouvé que la désinfection des espaces publics tels que les rues et les parcs soit efficace pour prévenir la propagation du coronavirus.

« Le ministère de la Protection de l’environnement avertit que l’utilisation excessive de produits désinfectants dans la sphère publique peut entraîner des risques inutiles pour les personnes et une pollution de l’environnement et même susciter des inquiétudes quant à la pollution des sources d’eau », a prévenu le ministère dans un communiqué.

Les autorités israéliennes ont pulvérisé des produits de décontamination à l’entrée des hôpitaux, dans les terrains de jeux, aux arrêts de bus, dans les synagogues et autres espaces publics dans le contexte actuel d’épidémie de Covid-19, le gouvernement exhortant les Israéliens à rester chez eux pour empêcher le virus de se propager.

Le ministère a noté que les experts de la santé insistaient sur l’amélioration de l’hygiène personnelle pour contenir le virus et que le ministère de la Santé ne recommandait pas la pulvérisation de désinfectants.

Il a également souligné que les pesticides ne devraient pas être utilisés comme désinfectants, car ils pourraient laisser des résidus.

Un pompier israélien portant une tenue de protection désinfecte l’entrée des urgences de l’hôpital Hadassah Ein Karem à Jérusalem, le 22 mars 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Mercredi, on comptait 2 170 cas confirmés et cinq décès en Israël des suites du nouveau coronavirus, qui a tué plus de 19 000 personnes dans le monde depuis son apparition en Chine en décembre.

Le gouvernement a imposé des restrictions de grande envergure pour contenir l’épidémie de Covid-19 et s’apprête à introduire de nouvelles restrictions drastiques, notamment l’arrêt complet des transports publics, la fermeture de tous les magasins, à l’exception des épiceries et des pharmacies, et la limitation des déplacements des citoyens à quelques centaines de mètres de leur domicile.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...