Le port du masque réimposé dans les écoles de Modiin et Binyamina
Rechercher

Le port du masque réimposé dans les écoles de Modiin et Binyamina

Suite á des contagions, les élèves sont tenus de porter un masque à l'intérieur comme à l'extérieur; le maire de Modiin rétablit le port du masque en intérieur pour tous

Illustration : Des élèves de CM2 à l'école élémentaire Alomot d'Efrat, le 21 février 2021. (Gershon Elinson/Flash90)
Illustration : Des élèves de CM2 à l'école élémentaire Alomot d'Efrat, le 21 février 2021. (Gershon Elinson/Flash90)

Le ministère de la Santé a rétabli l’obligation du port de masques dans les écoles de la municipalité de Modiin-Maccabim-Reut et dans la ville de Binyamina à partir de dimanche, après des épidémies de coronavirus dans deux écoles de ces villes.

La réglementation réimposée s’applique à toutes les zones dans les écoles, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, a indiqué le ministère dans un communiqué.

L’annonce est intervenue un jour après que le maire de Modiin, Haim Bibas, a déclaré qu’il avait décidé de rétablir le port du masque en intérieur dans toute la ville, après qu’il a été abandonné dans tout le pays la semaine dernière.

« Je demande aux directeurs d’école et au personnel éducatif d’appliquer strictement cet ordre et aux parents d’éviter autant que possible de pénétrer dans l’enceinte des établissements scolaires. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher une nouvelle hausse de la mortalité », a tweeté M. Bibas, qui dirige également la fédération des dirigeants des collectivités locales.

Samedi, 44 élèves de deux écoles de la ville de Binyamina, dans le nord du pays, ont été testés positifs au coronavirus. Plus tôt dans la semaine, 15 élèves de sixième ont été testés positifs dans la ville centrale de Modiin.

Selon Kan News, les premiers tests indiquent que les épidémies seraient toutes deux dues au variant Delta, identifié pour la première fois en Inde, qui est plus contagieux que les autres variants et pourrait mieux résister aux vaccins.

Illustration : Des étudiants israéliens portant des masques faciaux retournent à l’école à Tel Aviv, le 18 avril 2021. (Avshalom Sassoni/Flash90)

Le rapport indique que plusieurs adultes vaccinés ont été infectés lors des épidémies survenues dans les écoles.

Les responsables soupçonnent que les deux épidémies scolaires pourraient être liées à des personnes récemment rentrées de voyage et qui n’auraient pas respecté les règles de la quarantaine. Le ministère de la Santé recommande actuellement d’éviter tout voyage non essentiel.

Dans le même temps, une école du kibboutz Ashdot Yaakov Ihud a été fermée dimanche en raison des craintes d’une épidémie potentielle lorsque le père d’un élève est revenu d’un voyage à Dubaï et a été testé positif au coronavirus, selon le site Web Kipa. L’article précise que le père n’est pas soupçonné d’avoir enfreint les règles de quarantaine lorsqu’il a infecté ses enfants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...