Le président du Panama visite une synagogue pour son 140e anniversaire
Rechercher

Le président du Panama visite une synagogue pour son 140e anniversaire

Juan Carlos Varela a rappelé l'importance de la présence juive dans l'évolution de "cette petite nation"

Juan Carlos Varela, président du Panama (Crédit : Facebook/Juan Carlos Varela )
Juan Carlos Varela, président du Panama (Crédit : Facebook/Juan Carlos Varela )

Le président panaméen Juan Carlos Varela a assisté à une cérémonie pour marquer le 140e anniversaire de la première synagogue de ce pays d’Amérique centrale.

« La présence juive au Panama est née en lien avec le sort de cette petite nation, et ce patrimoine a été enrichi tout au long de l’histoire jusqu’à ce jour », a déclaré Varela, la semaine dernière, à la congrégation Kol Shearith Israël au cours d’une cérémonie à laquelle avaient pris part plusieurs gouvernements, représentants diplomatiques et religieux.

Varela a rappelé que la présence juive au Panama a commencé au milieu du 19e siècle et que la communauté juive du pays a été très importante en tant que « bâtisseurs actifs d’une nation qui s’est créée dans le but d’être un pays indépendant. » Il a également fait référence à la guerre des Mille Jours de 1899-1902, lorsqu’un banquier juif et d’autres volontaires sous sa direction ont financé l’enterrement de centaines de soldats tombés au combat.

« Je voudrais saluer avec respect et émotion toutes les familles qui composent Kol Shearith Israël. Au nom de toute la société panaméenne, je vous remercie pour tout ce que vous et votre patrimoine culturel, éthique et religieux avez fait et continuerez de donner à ce pays, en aidant à développer des projets avec et pour le Panama », a-t-il dit.

Le président de la congrégation Moises Abadi s’est félicité que certains de ses membres aient joué un rôle crucial dans l’histoire du pays.

« Comme exemples emblématiques on compte la création du second hymne national par Eduardo Maduro, un enfant de cette congrégation, ainsi que deux présidents de la République qui sont membres de cette maison », a-t-il dit à l’agence de presse Iton Gadol.

Fondée en 1976, la société Kol Shearith Israël a émergé pour fournir des services funéraires et de bienfaisance à la communauté juive et devint plus tard une congrégation. Elle a joué un rôle important dans la création d’organisations et d’institutions au Panama, y compris pour le service de lutte contre les incendies, l’Orchestre symphonique national et l’Université technologique du Panama.

Le Panama abrite quelque 15 000 Juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...