Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Le Royaume-Uni « n’hésitera pas à répondre encore » aux attaques des Houthis

Rishi Sunak a promis de mettre en place des sanctions contre les Houthis "pour couper les ressources financières" du groupe rebelle yéménite

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak quittant le 10 Downing Street pour assister à la session hebdomadaire des questions des Premiers ministres, au Parlement de Londres, le 25 octobre 2023. (Crédit : Frank Augstein/AP Photo)
Le Premier ministre britannique Rishi Sunak quittant le 10 Downing Street pour assister à la session hebdomadaire des questions des Premiers ministres, au Parlement de Londres, le 25 octobre 2023. (Crédit : Frank Augstein/AP Photo)

Le Royaume-Uni « n’hésitera pas à répondre encore » aux attaques des Houthis, a averti mardi le Premier ministre Rishi Sunak, après une deuxième série de frappes américano-britanniques menées dans la nuit contre les rebelles yéménites.

« Nous ne cherchons pas une confrontation », a affirmé le chef du gouvernement britannique devant le Parlement. « Mais si nécessaire, le Royaume-Uni n’hésitera pas à répondre encore en légitime défense » aux attaques des Houthis, a-t-il déclaré.

« Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et laisser ces attaques sans réponse ».

« Nous exhortons les Houthis et ceux qui les soutiennent à cesser ces attaques illégales et inacceptables », a également dit Rishi Sunak.

Les rebelles yéménites Houthis ont averti mardi qu’ils riposteraient aux nouvelles frappes américano-britanniques menées dans la nuit contre leurs positions au Yémen, sur fond d’escalade liée au conflit entre Israël et le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas.

De nombreux armateurs évitent désormais ces zones clés pour le commerce international.

Un hélicoptère des rebelles houthis du Yemen s’approchant du cargo Galaxy Leader, en mer Rouge, le 19 novembre 2023. (Crédit : Houthi Media Center via AP)

Les rebelles yéménites multiplient les attaques contre des navires marchands en mer Rouge et dans le golfe d’Aden, disant agir en solidarité avec les Palestiniens à Gaza.

Les armées américaines et britanniques avaient lancé leur première frappe contre les Houthis le 12 janvier.

Rishi Sunak a annoncé que le chef de la diplomatie britannique David Cameron se rendrait dans la région de la mer Rouge « dans les jours à venir ».

Il a aussi promis de mettre en place des sanctions contre les Houthis. « Nous allons utiliser les moyens les plus efficaces à notre disposition pour couper les ressources financières » des rebelles, a-t-il affirmé. « Nous prévoyons d’annoncer de nouvelles mesures de sanctions dans les prochains jours », en collaboration avec les Etats-Unis, a déclaré le Premier ministre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.