Rechercher

Le Shin Bet démantèle une cellule du Hamas en Cisjordanie

Selon l'agence de sécurité, les quatre suspects étaient financés par un terroriste de Gaza libéré dans le cadre de l'échange de prisonniers de 2011, qui était leur donneur d'ordre

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les membres d'une cellule du Hamas, Aslam Tubasi, à droite, et Anas Maraeva, à gauche, arrêtés par Tsahal, en Cisjordanie, en octobre 2022. (Crédit : Shin Bet)
Les membres d'une cellule du Hamas, Aslam Tubasi, à droite, et Anas Maraeva, à gauche, arrêtés par Tsahal, en Cisjordanie, en octobre 2022. (Crédit : Shin Bet)

L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a affirmé mercredi que l’armée israélienne avait arrêté, ces dernières semaines, quatre Palestiniens qui prévoyaient de commettre des attentats à l’arme à feu. Leur donneur d’ordre était membre du groupe terroriste palestinien du Hamas, dans la bande de Gaza.

Selon le Shin Bet, le groupe recevait ses ordres de Belal Basharat, un terroriste du Hamas libéré d’une prison israélienne au cours de l’échange de prisonniers qui avait permis à Gilad Shalit de retrouver la liberté en 2011. Basharat avait été en conséquence expulsé à Gaza.

Le Shin Bet a expliqué que ce dernier était membre du « Quartier-général de Cisjordanie » au sein du groupe terroriste de l’enclave côtière – une unité impliquée dans des attaques contre Israël en Cisjordanie.

Le Shin Bet a désigné les deux suspects « principaux » comme étant Anas Maraeva, âgé de 25 ans, de Ras Atiya, et Aslam Tubasi, âgé de 26 ans, de Tamun. Tubasi est le beau-frère de Basharat, selon le Shin Bet.

Belal avait ordonné aux deux hommes d’acheter des armes et d’obtenir les informations nécessaires pour commettre des attentats à l’arme à feu contre des civils et des soldats israéliens, a rapporté le Shin Bet.

Une arme qui se trouvait en leur possession ainsi que de l’argent liquide – des fonds qui avaient été transmis le Hamas à Gaza – ont été saisis, selon le Shin Bet.

Belal Basharat, membre du groupe terroriste du Hamas qui aurait ordonné à d’autres membres du groupe terroriste en Cisjordanie de commettre des attentats à l’arme à feu sur une image publiée par le Shin Bet, le 12 octobre 2022. (Crédit : Shin Bet)

L’agence a averti que l’organisation terroriste de Gaza multipliait actuellement ses efforts pour commettre des attentats en Cisjordanie comme en Israël.

« Ces dernières années, de nombreuses directives données par les organisations terroristes de la bande de Gaza ont pu être identifiées – ces groupes exploitent les Palestiniens qui vivent en Cisjordanie en faisant avancer leurs activités terroristes. Les membres du Hamas, dans la bande de Gaza, transfèrent des fonds et des armements à d’autres membres, en Cisjordanie, pour qu’ils attaquent des cibles israéliennes », a noté le Shin Bet.

Ces arrestations surviennent à une période de recrudescence des violences en Cisjordanie. Deux soldats ont été tués lors d’attentats à l’arme à feu ces derniers jours, près de Jérusalem et de Naplouse.

L’armée israélienne a imposé, mercredi matin, un bouclage de Naplouse suite à l’attaque qui a tué le sergent Ido Baruch, mardi, alors même que les militaires sont à la recherche du tireur présumé qui est parvenu à prendre la fuite.

La police s’est également heurtée aux Palestiniens dans le camp de réfugiés de Shuafat, à Jérusalem-Est, alors que les forces de sécurité s’efforçaient de retrouver Udai Tamimi, responsable présumé des coups de feu qui ont entraîné la mort de la sergente Noa Lazar à un point de contrôle avoisinant samedi.

Les forces israéliennes ont multiplié les raids d’arrestation et autres initiatives antiterroristes en Cisjordanie depuis une série d’attentats terroristes commis au printemps, qui ont fait 19 morts du côté israélien.

Ces derniers mois, des hommes armés palestiniens ont attaqué de manière répétée des postes militaires, des soldats déployés le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...