Rechercher

L’enterrement d’un célèbre guitariste compliqué par sa non-judéité

Ronnie Peterson sera finalement enterré dans le cimetière catholique de Jaffa après l'intervention de la femme du maire de Tel Aviv

Ronnie Peterson jouant lors d'un concert dans la Vallée du Jourdain, le 6 avril 2009. (Matanya Tausig/ Flash90)
Ronnie Peterson jouant lors d'un concert dans la Vallée du Jourdain, le 6 avril 2009. (Matanya Tausig/ Flash90)

La femme d’un célèbre musicien israélien de blues et de rock décédé lundi a indiqué avoir eu des difficultés à trouver un cimetière en Israël qui accepte d’enterrer son époux, car il n’est pas Juif.

Ronnie Peterson, un guitariste parfois décrit comme le « roi du blues » du pays, s’est éteint lundi dans son sommeil à l’âge de 62 ans. D’origine Allemande, il vivait et travaillait en Israël depuis 1987, après avoir été recruté par la légende du rock israélien Shalom Hanoch pour jouer dans ses concerts.

Tôt mardi, Nili Peterson a exprimé sa déception dans un message Facebook, indiquant qu’elle avait encore d’autres démarches à faire pour l’enterrement de son mari, un citoyen israélien naturalisé, parce qu’aucun cimetière ne l’acceptait.

« Nous avons passé des heures au téléphone depuis hier à essayer de trouver une place pour l’enterrer, mais puisqu’il n’est pas Juif, nous n’avons pas pu trouver une place convenable qui ne coûte pas des dizaines de milliers de shekels », a-t-elle ainsi expliqué dans le message. « Nous attendons un miracle. »

« C’est incroyable de se retrouver dans cette situation », a-t-elle dit au quotidien Calcalist dans un entretien publié plus tard dans la journée. « Pourquoi sa religion a-t-elle de l’importance ? Il s’est impliqué pour son pays et était un sioniste dans l’âme. Au lieu de commencer mon deuil, je passe tout mon temps à demander de l’aide. »

Mardi après-midi, Nili Peterson a annoncé qu’une solution avait été trouvée avec l’aide de Yael Huldai, la femme du maire de Tel Aviv, Ron Huldai. Peterson sera enterré dans le cimetière catholique de Jaffa. Les démarches sont en cours.

Peterson est né à Nuremberg d’un père militaire américain et d’une mère allemande. À l’âge de 17 ans, il réside à New York où il travaille comme guitariste professionnel de blues.

En 1987, il attire l’attention de Shalom Hanoch, en visite à New York. Il demande alors à Peterson de rejoindre sa tournée « Rak Ben Adam » plus tard dans l’année. Peterson participe ainsi à plusieurs tournées et enregistre des albums avec Hanoch pendant des années, avant de s’installer de manière définitive à Tel Aviv au milieu des années 1990.

Tout en continuant à travailler avec Hanoch, il travaille sur d’autres projets en tant que producteur et artiste solo. Lors de sa carrière, longue de plusieurs décennies, il aura ainsi collaboré avec de nombreuses vedettes israéliennes de la pop et du rock, dont Rita et Gidi Gov, Yuval Banay, Rami Kleinstein et Eyal Golan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...