Les avocats du Premier ministre demandent que les accusations soient rejetées
Rechercher

Les avocats du Premier ministre demandent que les accusations soient rejetées

Les avocats de Benjamin Netanyahu demandent au tribunal de Jérusalem d'annuler les accusations car les enquêtes n'auraient pas été autorisées par le procureur général Mandelblit

Le quartier général de l'Unité des crimes majeurs Lahav 443 de la police israélienne dans le centre d'Israël. L'unité est chargée de diriger les enquêtes contre Netanyahu. (Yossi Zeliger/Flash 90)
Le quartier général de l'Unité des crimes majeurs Lahav 443 de la police israélienne dans le centre d'Israël. L'unité est chargée de diriger les enquêtes contre Netanyahu. (Yossi Zeliger/Flash 90)

Les avocats de Benjamin Netanyahu ont demandé à nouveau au tribunal de district de Jérusalem d’annuler les accusations criminelles portées contre le Premier ministre, alléguant que le procureur général Avichai Mandelblit n’a jamais autorisé les enquêtes de police sur ses affaires.

Un avocat du Premier ministre Benjamin Netanyahu dit ne pas avoir vu l’autorisation du procureur général pour ouvrir une enquête de police sur le Premier ministre, qui a abouti aux accusations de corruption pour lesquelles Netanyahu est maintenant jugé.

Citant des précédents, l’avocat de la défense Boaz Ben Tzur a déclaré à la radio de l’armée que si le document montrant l’autorisation accordée par Avichai Mandelblit d’ouvrir les enquêtes ne faisait pas surface, il y aurait une chance que les charges soient annulées.

Les avocats de Netanyahu ont demandé à la cour d’ordonner au ministère public de divulguer l’ordonnance de Mandelblit. Ben Tzur a fait remarquer qu’une enquête sur le Premier ministre ne peut être autorisée que par le procureur général, et que ne pas le faire serait une violation des lois fondamentales quasi-constitutionnelles d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...